PSA réexamine un autre projet commun avec GM

mercredi 23 octobre 2013 14h09
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën a fait savoir mercredi que sa coopération avec General Motors pourrait encore être revue à la baisse, cette fois dans un programme de petites voitures pourtant susceptible d'accélérer l'internationalisation du groupe français.

PSA, qui a annoncé un nouveau recul de ses ventes au troisième trimestre, a précisé que le projet d'une plate-forme avec GM dans les voitures à faible émission de CO2 faisait l'objet d'un "réexamen". Un porte-parole du groupe a expliqué qu'après étude, "le modèle économique n'est pas là".

De l'alliance lancée en février 2012, seuls deux programmes communs de véhicules restent donc d'actualité (crossovers et monospaces), auxquels s'ajoute une coentreprise dans les achats en Europe. Mais PSA et GM ont aussi abandonné de nombreuses pistes prometteuses: une plate-forme de grande voiture, un travail commun sur le marché indien, une boîte de vitesses nouvelle génération et, maintenant, le segment de masse des petites voitures.

"Le segment B était absolument central pour les plans de l'alliance", commente Kristina Church, analyste automobile chez Barclays. "On dirait bien que GM n'est plus trop impliqué dans l'alliance avec Peugeot. Les liens ne sont plus aussi forts."

PAS D'IMPACT A COURT TERME SUR LES SYNERGIES

PSA a précisé que sa décision sur les petites voitures avec GM n'aurait pas d'impact à court terme sur les synergies attendues dans le cadre de son plan de redressement à horizon 2015, mais qu'elle pourrait en revanche conduire à revoir à la baisse le montant des synergies à moyen terme, estimé à un milliard de dollars pour PSA.

GM s'est refusé à tout commentaire.

Le directeur financier de PSA Jean-Baptiste de Chatillon a indiqué sans plus de précision que de nouveaux projets avec GM étaient en cours d'analyse. Prié de dire si le réexamen des petites voitures avec GM était lié à la possibilité d'un rapprochement avec le chinois Dongfeng, il a répondu par la négative.   Suite...

 
La coopération de PSA Peugeot Citroën avec General Motors pourrait encore être revue à la baisse. Selon PSA, qui a enregistré un nouveau recul de ses ventes au troisième trimestre, le projet d'une plate-forme avec le constructeur américain dans les voitures à faible émission de CO2 fait l'objet d'un "réexamen". /Photo d'archives/REUTERS