Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

mardi 22 octobre 2013 18h44
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en hausse, après la publication retardée, en raison du "shutdown", du rapport sur l'emploi américain du mois septembre suggérant que la Réserve fédérale ne réduira pas ses rachats d'actifs mensuels dans un avenir proche.

L'indice CAC 40 a fini en hausse de 0,43% à 4.295,43 points après avoir retrouvé en séance les 4.300 points, son plus haut depuis septembre 2008.

* KERING (+2,1% à 175,15 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120. Le groupe est prêt à injecter au moins 300 millions d'euros dans La Redoute dans le cadre de la cession de sa filiale de vente à distance, ont déclaré à Reuters des sources proches du dossier.

Des analystes se montrent également confiants à long terme sur la valeur même si l'activité du groupe au troisième trimestre, qui sera publiée jeudi, devrait avoir souffert de la faiblesse attendue de Gucci.

* Le SECTEUR européen des biens de consommation courante (+1,12%) a fini en tête des hausses sectorielles en Europe dans le sillage du britannique Reckitt Benckiser (+5,2%), qui a dit étudier toutes les options possibles pour sa division pharmaceutique.

L'ORÉAL a pris 1,73% à 129,25 euros.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES ont été recherchées face à la perspective d'un maintien en l'état de la politique monétaire américaine visant à soutenir la croissance aux Etats-Unis.

LAFARGE a avancé de 1,65% à 51,88 euros, VALLOUREC de 1,32% à 44,825 euros, MICHELIN de 1,26% à 81,93 euros ou encore LEGRAND de 1,06% à 41,41 euros. L'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base a gagné 1,11% et celui de la construction (+0,97%).

* Plusieurs VALEURS offrant un profil DÉFENSIF ont toutefois été entourées sur fond de regain de prudence parmi des investisseurs soulignant le nombre d'emplois nettement moins élevé qu'attendu créé par l'économie américaine le mois dernier.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS