Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

mardi 22 octobre 2013 12h37
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 est peu changé (-0,06% à 4.274,46 points vers midi) dans l'attente de la publication, retardée en raison du "shutdown", du rapport sur l'emploi américain en septembre.

* ARCELORMITTAL (-3,49% à 11,61 euros) accuse la plus forte baisse du CAC 40. UBS est passé à la vente sur la valeur. Son ancien pôle acier inoxydable introduit en Bourse, APERAM (-3,7%) signe l'une des plus fortes baisses du SBF 120.

* Les services aux collectivités (-0,91%) accusent la plus forte baisse sectorielle en Europe. A Paris, VEOLIA ENVIRONNEMENT perd 3,29%, accusant l'une des plus fortes baisses du CAC 40.

* GDF SUEZ perd 1,94%. Par ailleurs, le groupe a annoncé mardi avoir conclu un accord avec la société Dart Energy en vue d'acquérir 25% dans une dizaine de licences d'exploration au Royaume-Uni ayant un potentiel en gaz de schiste.

* TOTAL perd 1,59%. Le groupe a obtenu lundi 20% de l'important gisement pétrolier brésilien Libra au terme d'une adjudication qui en a attribué les parts à un consortium conduit par la compagnie publique Petroleo Brasileiro (Petrobras).

* PSA PEUGEOT CITROËN (-2,61%) restera français, déclare le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, dans une interview publiée mardi par Le Parisien alors que PSA est en discussion avec le chinois Dongfeng pour renforcer son partenariat.

* A la hausse, les mouvements sont de faible ampleur dans le CAC 40: ESSILOR (+1,19%), AXA (+0,91%) et SANOFI (+1,02%)

* PUBLICIS gagne 1,04%. L'américain Omnicom et Publicis ont annoncé lundi avoir tenu leur première réunion en commun pour la préparation de la fusion des deux groupes et ont confirmé que celle-ci devrait être achevée au premier trimestre 2014.

* Par ailleurs, PUBLICIS a annoncé l'acquisition de Beehive Communications, une agence indépendante indienne spécialisée dans les services marketing dans toute l'Asie du Sud. Le montant de la transaction n'est pas dévoilé.   Suite...

 
Le titre ArcelorMittal accuse la plus forte baisse du CAC 40 à la mi-journée (-3,49% à 11,61 euros), alors que la Bourse de Paris est peu changée à la mi-journée, (-0,06% vers midi) dans l'attente de la publication, retardée en raison du "shutdown", du rapport sur l'emploi américain en septembre. /Photo d'archives/REUTERS/Vincent Kessler