Les valeurs à suivre en Bourse de Paris à la mi-séance

lundi 21 octobre 2013 16h51
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-journée dans l'attente de la publication, mardi, des chiffres de l'emploi américain pour le mois de septembre. Mais le marché reste autour de son niveau de septembre 2008 retrouvé à la faveur des espoirs d'un maintien prolongé du programme de rachats d'actifs de la Réserve fédérale américaine.

A 13h02, l'indice CAC 40 perd 0,43% à 4.267,72 points dans des volumes cependant limités à 918 millions d'euros sur NYSE Euronext, représentant 33% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois :

* ALSTOM (+3,74%) signe la plus forte hausse du CAC 40 et AREVA (+6,44%) celle du SBF 120 soutenues par l'annonce du contrat d'investissement de 16 milliards de livres (18,9 milliards d'euros) entre EDF (+0,1%) et le gouvernement britannique devant permettre à l'électricien public français de construire une nouvelle centrale nucléaire à Hinkley Point, dans le Somerset (sud-ouest de l'Angleterre).

* De nombreuses CYCLIQUES profitent des espoirs d'un maintien en l'état de la politique monétaire américaine visant à soutenir la croissance des Etats-Unis. ARCELORMITTAL prend 2,69%, SOLVAY 1,34%, VALLOUREC 1,27% et LAFARGE 0,87%. Hors CAC, APERAM s'adjuge 2,17%.

L'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base avance de 0,45%.

* Le SECTEUR TECHNOLOGIQUE européen (+1,72%) enregistre la meilleure performance sectorielle en Europe dans le sillage de l'éditeur de logiciels SAP (+6,47%), qui a pris le contre-pied de ses rivaux en réaffirmant lundi ses prévisions pour 2013 grâce, notamment, à une forte demande pour ses services de "cloud computing".

CAPGEMINI prend 1,53% et ATOS 0,45%. STMICROELECTRONICS s'octroie 0,99%.

* Les VALEURS FINANCIERES européennes - foncières (-0,52%) et bancaires (-0,64%) - sont délaissées après leur surperformance de la semaine dernière résultant des espoirs liés au maintien jusqu'en début d'année prochaine de la politique monétaire ultra-accommodante américaine. Les investisseurs préfèrent désormais attendre la publication mardi des chiffres mensuels de l'emploi américain qui pourraient influencer la Fed.

SOCIETE GENERALE lâche 2,02%, UNIBAIL-RODAMCO 1,63%, BNP PARIBAS 1,05%, CREDIT AGRICOLE 0,94% et AXA 0,64%.   Suite...

 
Alstom gagne 3,74% vers 13h00, quand le CAC perd 0,43% à 4.267,72 points. Le groupe profite de l'annonce du contrat d'investissement de 16 milliards de livres (18,9 milliards d'euros) entre EDF (+0,1%) et le gouvernement britannique. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann