La croissance du PIB chinois a accéléré à 7,8% au 3e trimestre

vendredi 18 octobre 2013 23h40
 

PEKIN (Reuters) - La croissance de l'économie chinoise a accéléré au troisième trimestre, à son rythme le plus rapide cette année, sous l'effet d'une hausse de la production industrielle et des ventes au détail, tirées par la demande interne et externe, mais l'avenir s'annonce moins radieux.

La croissance du produit intérieur brut (PIB) s'est élevée à 7,8% en rythme annuel entre juillet et septembre, selon les chiffres publiés vendredi par le Bureau national des statistiques, après 7,5% au deuxième trimestre 2013.

Ce taux, conforme au consensus des analystes interrogés par Reuters, devrait permettre au gouvernement de tenir son objectif de croissance de 7,5% cette année, performance qui resterait néanmoins la plus faible pour la Chine depuis 23 ans.

Sur les neuf premiers mois de l'année, la croissance s'élève à 7,7% par rapport à l'année précédente, a indiqué le Bureau national des statistiques.

L'optimisme n'est cependant pas de rigueur pour les mois à venir, en raison d'une demande mondiale toujours instable, comme l'a montré la baisse surprise des exportations chinoises le mois dernier.

Le Bureau national des statistiques a lui-même pointé du doigt vendredi des "signes de ralentissement de la croissance en septembre" et reconnu que "le contexte international et national demeure incertain".

Selon les analystes, les efforts de restructuration de l'économie chinoise risquent ainsi de peser sur la croissance pendant les prochains trimestres.

"Les chiffres du PIB sont conformes aux attentes des marchés mais il y a des doutes sur le caractère pérenne de cette reprise", note Shen Jianguang, chef économiste chez Mizuho Securities à Hong Kong.

"Nous pensons que le rebond du troisième trimestre est avant tout dû à la bonne dynamique du marché de l'immobilier."   Suite...

 
LA CROISSANCE EN CHINE