October 17, 2013 / 1:54 PM / 4 years ago

Wall Street ouvre en baisse après l'accord sur le budget

2 MINUTES DE LECTURE

La Bourse de New York a ouvert en baisse jeudi, au lendemain de l'accord mettant fin provisoirement au blocage politique sur le budget et la dette publique, l'attention des investisseurs se reportant sur les publications de résultats des grands groupes cotés. Quelques minutes après le début des échanges, le Dow Jones perdait 0,86%, le Standard & Poor's 500 reculait de 0,42% et le Nasdaq Composite cédait 0,46%. /Photo d'archives/Lucas Jackson

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en baisse jeudi, au lendemain de l'accord mettant fin provisoirement au blocage politique sur le budget et la dette publique, l'attention des investisseurs se reportant sur les publications de résultats des grands groupes cotés.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perdait 0,86%, à 15.241,86 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, reculait de 0,42% à 1.714,27 et le Nasdaq Composite cédait 0,46% à 3.821,92.

Plus forte baisse du Dow Jones, IBM chutait de 6,74% après l'annonce mercredi soir d'une baisse de 4% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, un repli plus marqué qu'attendu.

L'adoption dans la nuit par le Congrès du texte assurant le fonctionnement des administrations fédérales jusqu'au 15 janvier et le relèvement du plafond de la dette jusqu'au 7 février, ratifié dans la foulée par Barack Obama, favorise les prises de bénéfice après la hausse de plus de 1% enregistrée la veille.

"L'anticipation d'un accord a été intégrée dans les cours hier et désormais, on revient aux fondamentaux, on retourne là où on en était avant que les discussions sur le budget devienne le centre de l'attention", explique Joe Saluzzi, de Themis Trading.

"Maintenant, l'attention se tourne davantage vers les résultats de poids lourds comme IBM."

Parmi les grands noms de la cote ayant publié leurs comptes au cours des dernières heures, Goldman Sachs abandonnait 3,26%, ses résultats trimestriels ayant subi l'impact du net ralentissement du marché obligataire.

A la hausse, American Express gagnait 3,15% après des résultats en hausse plus marquée qu'attendu.

Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below