Les Américains en ont plus qu'assez des politiques, dit Obama

jeudi 17 octobre 2013 22h57
 

par Steve Holland et Mark Felsenthal

WASHINGTON (Reuters) - "Les Américains en ont plus qu'assez" de leur classe politique, a déclaré jeudi Barack Obama au lendemain du compromis de dernière minute sur le relèvement du plafond de la dette.

Le président américain a invité les parlementaires à s'attaquer aux réformes de l'immigration et de l'agriculture et à s'entendre sur un budget durable. Les événements des deux dernières semaines à Washington, a-t-il poursuivi, ont infligé des dégâts "totalement inutiles" à l'économie américaine.

"Tous mes amis du Congrès doivent comprendre que la façon dont le travail est fait dans cette ville doit changer, parce que nous avons tous beaucoup de pain sur la planche."

Barack Obama s'exprimait une douzaine d'heures après avoir promulgué la loi sur le relèvement du plafond de la dette et la reprise de l'activité dans les services publics, qui ont été en partie paralysés pendant 16 jours.

"Maintenant que l'administration a rouvert et que cette menace pour l'économie est levée, nous devons tous cesser de nous focaliser sur les lobbyistes, les blogueurs, les animateurs de radio et les militants professionnels qui profitent des conflits pour nous concentrer sur ce que la majorité des Américains nous ont envoyés faire ici", a-t-il ajouté.

La loi qu'il a promulguée mercredi n'apporte qu'une solution temporaire et ne résout en rien la question du contrôle des dépenses fédérales ni celle du déficit budgétaire qui divisent profondément républicains et démocrates.

Elle permet le financement des services fédéraux jusqu'au 15 janvier et autorise le Trésor à emprunter jusqu'au 7 février, en lui laissant une marge de manoeuvre supplémentaire si le Congrès ne parvient pas à un accord définitif au début de l'an prochain.

Le compromis ne tient pas compte de la principale demande des républicains qui, sous l'influence du 'Tea Party', favorable à une forte réduction de la fiscalité et des dépenses publiques, voulaient remettre en cause l'ensemble de la réforme du système de santé, dite "Obamacare".   Suite...

 
Au lendemain du compromis de dernière minute sur le relèvement du plafond de la dette, Barack Obama a déclaré que "les Américains en avaient plus qu'assez" de leur classe politique. Le président américain a invité les parlementaires à s'attaquer aux réformes de l'immigration et de l'agriculture et à s'entendre sur un budget durable. Les événements des deux dernières semaines, a-t-il poursuivi, ont infligé des dégâts "totalement inutiles" à l'économie américaine. /Photo prise le 17 octobre 2013/REUTERS/Jason Reed