Change Capital a fait une offre non engageante sur Lancel

mercredi 16 octobre 2013 22h26
 

PARIS (Reuters) - Le groupe Richemont a reçu une offre non engageante du fonds Change Capital pour le rachat du maroquinier Lancel, a-t-on appris mercredi de sources proches du dossier.

"Change Capital a fait une offre non engageante il y a dix jours", a déclaré une des sources à Reuters.

Richemont, propriétaire de Cartier et Van Cleef & Arpels, envisage aussi de vendre la marque Chloé. Le groupe suisse n'a pas encore mandaté de banquier mais "la question n'est pas de savoir si c'est en vente mais quand cela le sera", a indiqué une des sources.

Outre l'offre de Change Capital, le conglomérat asiatique Swire, premier actionnaire de la compagnie Cathay Pacific, a manifesté son intérêt pour Lancel mais souhaiterait y prendre une participation seulement minoritaire en association avec un fonds.

Par ailleurs, selon une source industrielle, le groupe de Hong Kong YGM, propriétaire de Guy Laroche et du britannique Aquascutum, serait lui aussi intéressé.

Change Capital s'est refusé à tout commentaire, tandis que personne n'était joignable chez Swire et YGM.

Le fonds Change Capital Partners, créé par Luc Vandevelde, ancien PDG de Carrefour, est l'actionnaire majoritaire de la marque française de prêt-à-porter Paule Ka. Il s'était déjà porté acquéreur, avec Eurazeo, des marques Sandro, Maje et Claudie Pierlot, finalement rachetées par le fonds KKR en juin.

Lancel, rachetée par Richemont en 1997 pour environ 200 millions d'euros selon une source industrielle, a connu une valse de dirigeants sans précédent.

Plus d'une dizaine de PDG se sont succédés et le maroquinier n'a pas fait l'objet de l'attention nécessaire de son actionnaire, selon des professionnels du secteur.   Suite...