Les valeurs à suivre sur les marchés américains

mercredi 16 octobre 2013 14h57
 

NEW YORK (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à Wall Street.

* BANK OF AMERICA a fait état mercredi d'un bénéfice net légèrement meilleur que prévu au troisième trimestre à la faveur d'une chute des provisions passées pour pertes sur crédits.

Dans des échanges d'avant-Bourse, le titre de la deuxième banque américaine avançait de 1,5%.

* INTEL. Le fabricant de semi-conducteurs a fait état mardi soir d'un bénéfice meilleur qu'attendu au troisième trimestre, à 2,95 milliards de dollars ou 58 cents par action, mais sa prévision de chiffre d'affaires pour le trimestre en cours a déçu et le groupe reporte de trois mois le lancement de son nouveau processeur Broadwell.

L'action, initialement en hausse dans les transactions hors séance, s'est ensuite retournée en baisse pour céder plus de 2%.

* YAHOO. Le groupe internet a publié mardi soir des résultats sans surprise mais a surtout contenté les investisseurs en annonçant qu'il vendrait moins d'actions qu'initialement prévu à l'occasion de la prochaine IPO du géant chinois du commerce en ligne Alibaba, ce qui lui permettra de mieux profiter ensuite de la progression attendue de ce titre.

Yahoo, qui détient actuellement 24% d'Alibaba Group, gagnait 1% à 33,70 dollars dans les transactions d'après-Bourse.

* STANLEY BLACK & DECKER a publié un bénéfice net de 1,07 dollar par action et de 1,39 dollar par titre, hors exceptionnels. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait un BPA de 1,38 dollar.

Le fabricant d'outillages et de solutions mécaniques prévoit un bénéfice par action, hors exceptionnels, situé entre 4,90 et 5,00 dollars par action pour l'ensemble de l'année 2013. En janvier, son objectif était de 5,40 à 5,65 dollar par action.   Suite...

 
Yahoo, à suivre mercredi sur les marchés américains. Le groupe internet a annoncé qu'il vendrait moins d'actions qu'initialement prévu à l'occasion de la prochaine IPO du géant chinois du commerce en ligne Alibaba. /Photo d'archives/REUTERS/Robert Galbraith