Les Bourses européennes ouvrent en légère hausse

mardi 15 octobre 2013 13h09
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en légère hausse mardi, soutenues comme Wall Street et Tokyo par l'espoir d'un compromis provisoire permettant de rouvrir les services fédéraux et d'écarter la menace d'un défaut sur la dette.

Des sénateurs démocrates et républicains espèrent conclure très rapidement sur le budget et sur le plafond de la dette, faute de quoi les Etats-Unis se retrouveront jeudi, pour la première fois de leur histoire, en défaut de paiement.

Le projet de loi prolongerait le financement de l'Etat jusqu'au 15 janvier et permettrait au Trésor de subvenir à ses besoins au moins jusqu'à la mi-février 2014, selon une source proche des négociations.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,37% à 4.238,29 points dans les premiers échanges. À Francfort, le Dax prend 0,44% et a inscrit un nouveau record absolu à 8.779,64 points, et à Londres, le FTSE progresse de %. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 avance de 0,63%, soutenu par le secteur des ressources de base qui s'adjuge 1,7%.

Toutefois, les investisseurs restent sur la défensive tant qu'un accord, même provisoire, n'aura pas été voté au Congrès américain.

"C'est le premier signal clair indiquant qu'un accord n'est pas loin", commente Craig Erlam, analyste financier chez Alpari, dans une note. "Ceci dit, à voir la modestie des gains sur les marchés d'actions, il s'agit d'un optimisme prudent. Les investisseurs continuent à craindre un blocage des négociations, ce qui serait un désastre si près de l'échéance."

Dans ce contexte, les volumes de transactions ont nettement diminué sur l'ensemble des marchés financiers depuis deux semaines, ce qui devrait affecter les résultats des banques au quatrième trimestre.

Aux valeurs, Casino gagne 3,4% après avoir vu sa croissance organique s'accélérer au troisième trimestre.

En revanche, Nexans chute de 12,2%, plus forte baisse de l'indice SBF 120, le fabricant de câbles ayant annoncé un projet d'augmentation de capital de 284 millions d'euros et une restructuration de ses activités européennes passant par la suppression de 468 emplois.   Suite...

 
Les Bourses européennes ont ouvert en légère hausse mardi, soutenues par l'espoir d'un compromis provisoire permettant d'écarter la menace d'un défaut sur la dette. À Paris, le CAC 40 gagne 0,37% à 4.238,29 points dans les premiers échanges. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau