Nexans accroît son capital et supprime 206 postes en France

mardi 15 octobre 2013 22h21
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Le fabricant français de câbles Nexans a annoncé mardi un projet d'augmentation de capital de 284 millions d'euros et une restructuration de ses activités européennes passant par la suppression de 468 emplois, dont 206 en France, afin de redresser la barre dans un marché devenu très concurrentiel.

Le groupe, numéro deux européen du secteur, a également fait état d'un fléchissement de 1,9% de ses ventes au troisième trimestre et a revu en baisse ses objectifs de résultats pour 2013. Il table désormais sur une marge opérationnelle de 130 à 150 millions d'euros, alors qu'il l'attendait jusqu'ici autour de 185 millions.

Depuis ces annonces, l'action Nexans chute lourdement à la Bourse de Paris. Le titre, réservé à la baisse à l'ouverture, abandonne 14,96% à 36,1 euros vers 17h00, de loin la plus forte baisse de l'indice SBF 120 (+0,58%), dans des volumes très étoffés représentant déjà 7,7 fois ceux réalisés en moyenne sur une séance complète au cours des trois derniers mois.

"La publication est très inférieure à nos attente", commente Gilbert Dupont dans une note. "Le groupe émet un nouveau profit warning."

Né en 2000 de la scission des activités de câbles électriques d'Alcatel, Nexans souffre actuellement de la baisse des investissements de plusieurs gros clients, opérateurs d'électricité et industriels en tête. Il avait annoncé dès février préparer en Europe un plan d'environ 70 millions d'euros d'économies en année pleine et avait déjà fait état cet été d'un recul plus important que prévu de ses ventes en raison de la faiblesse de la conjoncture européenne.

"Nexans opère sur un marché mondial du câble confronté à des défis majeurs, notamment en Europe où l'absence de croissance, les surcapacités et une pression concurrentielle accrue appellent les filiales du groupe à envisager des mesures répondant à la situation", explique la société dans un communiqué.

Nexans attend de ces mesures 70 à 75 millions d'euros de marge opérationnelle supplémentaire à l'horizon 2017, et près de 50 millions en 2015. En revanche, les provisions liées à la restructuration devraient faire passer dans le rouge le résultat net du groupe au second semestre.

LE CHILIEN QUINENCO ET LA BPI EN RENFORT   Suite...

 
Nexans annonce mardi un projet d'augmentation de capital de 284 millions d'euros et une restructuration de ses activités européennes passant par la suppression de 468 emplois, afin de redresser la barre dans un marché du câble devenu très concurrentiel. /Photo d'archives/REUTERS