15 octobre 2013 / 06:03 / il y a 4 ans

Casino améliore les performances de ses hypers en France

Casino a vu sa croissance s'accélérer au troisième trimestre grâce à une solide progression à l'international, tandis que le groupe a amélioré ses performances en France où il anticipe un prochain retour à une croissance positive. /Photo prise le 24 juillet 2013/REUTERS/Régis Duvignau

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Casino a vu sa croissance organique s‘accélérer au troisième trimestre grâce à une forte progression à l‘international, tandis que le groupe a amélioré les performances de ses hypermarchés en France où il anticipe un prochain retour à la croissance.

Surveillées à la loupe, les ventes de l‘enseigne Géant Casino ont limité leur baisse à 4,7% (à périmètre et change constants, hors essence et effets calendaires), alors que les analystes tablaient en moyenne sur un recul compris entre 5,5% et 6,0%, après une baisse de 7,9% au deuxième trimestre et une chute de 11,5% au premier.

Le distributeur commence à récolter les fruits des baisses de prix engagées il y a près d‘un an dans ses hypers et supermarchés pour reconquérir d‘importantes parts de marché cédées à la concurrence -principalement Leclerc- et qui pèsent sur son chiffre d‘affaires et ses marges.

Sur le seul troisième trimestre, les baisses de prix ont oscillé entre 5% et 7% et l‘image prix de Casino s‘est améliorée, a précisé le directeur financier du groupe lors d‘une conférence téléphonique.

Fait encourageant, le trafic et les volumes sont redevenus positifs dans l‘alimentaire chez Géant (+1,3% et 1,5% respectivement au cours du trimestre) et ont même accéléré leur hausse fin septembre-début octobre. Les tendances demeurent cependant négatives dans le non-alimentaire.

Cette amélioration, qui intervient plus tôt que prévu, devrait se traduire par une croissance positive des activités en France entre la fin 2013 et le début 2014, a déclaré Antoine Giscard d‘Estaing, malgré un environnement qui reste selon lui difficile et un pouvoir d‘achat limité par les hausses d‘impôts.

Le chiffre d‘affaires des seuls hypermarchés pourrait quant à lui renouer avec la croissance au deuxième trimestre 2014.

LE BRÉSIL EN GRANDE FORME

Dans les supermarchés, la baisse des ventes a elle aussi ralenti, ressortant à -5,5% après un recul de 7,6% au deuxième trimestre.

En France, au total, les ventes ont reculé de 3,6% en données comparables tandis qu‘à l‘international, qui pèse pour près de 60% du chiffre d‘affaires, elles ont grimpé de 12,5% grâce aux très solides performances du brésilien Grupo Pao de Açucar (+8,9%) et de sa filiale Viavarejo (+15,4%) dopée par les mesures de soutien à la consommation de produits d‘équipement de la maison.

En Asie, les ventes sont restée solides (+8,5%) bien qu‘en retrait par rapport aux 9,9% des trois mois précédents, dans un contexte macroéconomique moins porteur, notamment en Thaïlande.

Au total, le chiffre d‘affaires du distributeur stéphanois a atteint 11,8 milliards d‘euros, dépassant les 11,7 milliards attendus par les analystes, et signant une croissance organique de 6,5% après +2,8% au premier semestre.

Antoine Giscard d‘Estaing s‘est dit “très confiant” face au consensus des analystes concernant le résultat opérationnel courant du groupe pour 2013, attendu autour de 2,35 milliards d‘euros.

En Bourse, le titre Casino gagne 10,5% depuis début janvier, tandis que son concurrent Carrefour prend 38%. Le titre sous-performe également l‘indice européen de la distribution, qui gagne 16,7% sur la période.

Les chiffres de Carrefour sont attendus jeudi.

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below