12 octobre 2013 / 07:26 / il y a 4 ans

Wall Street finit en hausse

LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Angela Moon

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini en hausse modérée vendredi, poursuivant sur sa lancée de jeudi quand elle avait enregistré sa plus forte progression en plus de neuf mois, les investisseurs continuant de se montrer optimistes sur les chances pour d'un accord soit trouvé pour mettre fin au blocage budgétaire aux Etats-Unis.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 0,73%, soit 111,04 points, à 15.237,11. Le S&P-500, plus large, a pris 10,64 points, soit 0,63%, à 1.703,20. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 31,13 points (+0,83%) à 3.791,87.

Avec le bond de plus de 2% enregistré jeudi par la place boursière américaine, le Dow a gagné 1,1% sur l'ensemble de la semaine, le S&P 500 0,7%, mais le Nasdaq reste sur un recul de 0,4.

Le président démocrate Barack Obama et les chefs de file républicains au Congrès semblaient pourtant avoir du mal vendredi à sortir de l'impasse budgétaire au lendemain d'une ouverture proposée par les républicains.

Le détail des négociations, qui doivent permettre de rouvrir les services administratifs fédéraux, à l'arrêt depuis le 1er octobre, et d'avoir un relèvement du plafond de la dette pour la date butoir du 17 octobre, n'est pas public.

Les élus ont prévu de travailler tout le week-end avec l'idée de parvenir à un accord de compromis pour le début de la semaine prochaine. Certains acteurs de marché sont même d'avis qu'un compromis pourrait être trouvé au cours du week-end.

L'indice de volatilité Vix du CBOE, surnommé indice de la peur, a reculé de 4,37% à 15,76 points, un creux depuis deux semaines.

Du côté des valeurs, le titre JP Morgan Chase a terminé en baisse infime (-0,019%) après que la première banque américaine en termes d'actifs a publié une rare perte trimestrielle, de 380 millions de dollars, conséquence de l'accumulation des enquêtes réglementaires et judiciaires qui ont coûté 7,2 milliards de dollars au groupe sur les trois derniers mois.

L'action Welles Fargo a également clôturé sur un léger repli (-0,02%) après que le numéro un du crédit immobilier aux Etats-Unis, a fait état vendredi d'un bénéfice net en hausse de 13% au troisième trimestre malgré la baisse des revenus de ses activités hypothécaires, conséquence de la fin du boom des refinancements de prêts immobiliers.

Le titre Gap a plongé de 6,7% à 36,83 dollars suite à l'annonce par le groupe de prêt à porter d'une baisse inattendue de ses ventes à magasins comparables.

Benoit Van Overstraeten pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below