Les valeurs suivies à la Bourse de Paris

vendredi 11 octobre 2013 07h38
 

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé à 4.218,11 points (+2,21%), à quelques points seulement de son plus haut de l'année (4.227 points), dopé par l'espoir d'une sortie de crise prochaine aux Etats-Unis.

Les élus républicains du Congrès ont fait savoir qu'ils allaient proposer à Barack Obama de relever le plafond de la dette des Etats-Unis pour une brève période à condition d'ouvrir des négociations sur toute une série de questions budgétaires.

L'ensemble des valeurs du CAC 40 ont fini en hausse :

* Les valeurs CYCLIQUES et FINANCIERES ont terminé parmi les plus fortes progression de l'indice parisien.

AXA (+4,94% à 18,27 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40. SOCIETE GENERALE a pris 3,79% à 40,435 euros, BNP PARIBAS 3,67% à 53,39 euros et CREDIT AGRICOLE 3,18% à 8,968 euros.

BOUYGUES s'est adjugé 4,78% à 27,645 euros, VALLOUREC 4,41% à 44,865 euros, RENAULT 4,36% à 64,91 euros, VIVENDI 3,74% à 18,145 euros, SCHNEIDER ELECTRIC 3,46% à 62,78 euros, SAINT-GOBAIN 3,35% à 38,105 euros.

Hors CAC, l'équipementier automobile PLASTIC OMNIUM a pris 5,37% à 19,13 euros et son concurrent FAURECIA a gagné 5,12% à 22,465 euros.

* ALCATEL-LUCENT a rebondi de 8,02% à 2,787 euros, en tête des hausses du SBF 120, après avoir perdu plus de 10% depuis l'annonce, mardi, par l'équipementier télécoms de réductions d'effectifs que le gouvernement a menacé de bloquer. "Les investisseurs se sont inquiétés des réactions politiques hostiles (...) La correction de cette semaine constitue une bonne opportunité pour acheter", note un trader basé à Paris.

* CGG a gagné 2,1% à 15,83 euros, le spécialiste français des services et équipements géophysiques pour l'industrie pétrolière ayant annoncé un taux record de production de ses navires. Le titre avait perdu plus de 19% depuis le 13 septembre, date à laquelle il était entré dans un mouvement baissier consécutif à une décision de Morgan Stanley d'abaisser son conseil sur la valeur de surpondérer à neutre.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS