Alitalia dans une situation critique, selon un syndicat

mercredi 9 octobre 2013 23h22
 

ROME (Reuters) - Alitalia a besoin d'une augmentation de capital de 300 millions d'euros et d'une ligne de crédit bancaire de 200 millions pour assurer sa survie, a déclaré mercredi un responsable syndical à l'issue d'une réunion avec la direction.

L'augmentation de capital sera sans doute souscrite pour moitié par les actionnaires actuels et pour moitié par un investisseur du secteur public, a poursuivi ce responsable, ajoutant que la compagnie aérienne italienne ne rembourserait pas un précédent prêt de 95 millions d'euros octroyé par les actionnaires.

Ce responsable a souligné qu'Alitalia risquait d'être dans une situation de défaut "dans quelques jours" si aucune solution n'était trouvée.

Un porte-parole d'Air France-KLM, qui détient 25% d'Alitalia, s'est refusé à tout commentaire.

Alberto Sisto, avec Matthias Blamont à Paris; Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
Alitalia a besoin d'une augmentation de capital de 300 millions d'euros et d'une ligne de crédit bancaire de 200 millions pour assurer sa survie, a déclaré un responsable syndical à l'issue d'une réunion avec la direction. Faute de solution, la compagnie italienne risque de se retrouver dans une situation de défaut "dans quelques jours", selon lui. /Photo prise le 9 octobre 2013/REUTERS/Max Rossi