Le rythme des fermetures d'usines ne ralentit pas

mercredi 9 octobre 2013 09h09
 

PARIS (Reuters) - Le rythme des fermetures d'usines n'a pas ralenti en France cette année, comme l'illustre l'annonce mardi par Alcatel-Lucent de la suppression de 900 emplois en France, avec à la clé la fermeture de deux sites à Rennes et à Toulouse.

Sur les trois premiers trimestres de 2013, 191 fermetures de sites industriels employant plus de 10 salariés ont été recensées par l'Observatoire de l'emploi et de l'investissement Trendeo, un chiffre comparable à celui de la même période en 2012. Depuis janvier 2009, 1.253 usines ont ainsi été fermées.

Sur l'ensemble de 2012, le nombre de fermetures de sites avait bondi de 42% par rapport à 2011, avec 266 sites fermés.

"Alcatel vient confirmer que la reprise n'est toujours pas là et que l'économie française est toujours en convalescence", estime David Cousquer, dirigeant de Trendeo.

En dépit de la sortie de récession amorcée au deuxième trimestre et du redressement des indicateurs de confiance, les créations d'usines ne redémarrent pas.

"Il n'y a pas de dynamique de créations qui permettrait d'absorber ces fermetures, qui sont d'autant plus coûteuses en emplois", note David Cousquer.

Sur les trois premiers mois de 2013, le nombre de créations d'usines a baissé de 25% par rapport à même période en 2012. Sur l'ensemble de l'année dernière, 166 créations de sites avaient été recensées par Trendeo contre 154 l'année précédente.

L'industrie manufacturière a enregistré 17.000 pertes nettes d'emplois sur les huit premiers mois de 2013 contre 14.000 sur la même période en 2012 et près de 140.000 depuis le début 2009.

Dans l'industrie, la seule amélioration véritable cette année provient du secteur pharmaceutique, qui crée plus d'emplois qu'il n'en supprime pour la première fois depuis 2009.   Suite...

 
Sur les trois premiers trimestres de 2013, l'Observatoire de l'emploi et de l'investissement Trendeo a recensé 191 fermetures de sites industriels employant plus de 10 salariés, un chiffre comparable à celui de la même période en 2012. Depuis janvier 2009, 1.253 usines ont ainsi été fermées. /Photo d'archives/REUTERS