Aston Martin abandonne son petit modèle Cygnet, échec commercial

mardi 8 octobre 2013 13h17
 

LONDRES (Reuters) - Le constructeur automobile de luxe britannique Aston Martin a décidé d'arrêter la production de son petit modèle Cygnet, dont les ventes n'ont jamais décollé, a-t-on appris de source proche du groupe.

La source a déclaré que la Cygnet, une deux portes inspirée de la Toyota iQ et vendue 32.000 livres (37.900 euros), avait été retirée de la gamme du constructeur après avoir été "vendue à moins de 150 unités".

Lors du lancement il y a trois ans, Aston Martin avait déclaré viser 4.000 ventes par an en ciblant la clientèle urbaine attentive au respect de l'environnement et à la recherche d'une voiture de luxe facile à garer.

Le constructeur, contrôlé par le fonds d'investissement koweïtien Dar and Adeem Investment, peine à redresser ses ventes et sa situation financière: en 2012, il a subi une perte avant impôt de 24,6 millions de livres pour un chiffre d'affaires de 461,2 millions, en baisse de 9%, et ses ventes sont tombées à 67.500 véhicules, contre un pic de 110.000 en 2007.

Connu entre autres comme fournisseur de l'agent secret James Bond dans plusieurs de ses films, Aston Martin, qui célèbre cette année son centenaire, explique que son "segment de marché a été durement affecté par la récession", en mettant en avant "la faiblesse des marchés européens".

Rhys Jones; Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

 
Le constructeur automobile de luxe britannique Aston Martin a décidé d'arrêter la production de son petit modèle Cygnet, dont les ventes n'ont jamais décollé. Selon une source proche du groupe, la Cygnet, vendue 32.000 livres (37.900 euros), a été "vendue à moins de 150 unités". /Photo d'archives/REUTERS/Denis Balibouse