Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

lundi 7 octobre 2013 22h45
 

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a effacé ses pertes pour clôturer à 4.165,58 points (+0,03%), des rumeurs ayant circulé dans l'après-midi sur un déblocage de la situation aux Etats-Unis, selon un stratégiste parisien.

La Maison blanche a réaffirmé que Barack Obama ne négocierait pas avec les Républicains sous la menace d'un défaut et a répété qu'il incombait au Congrès de relever le plafond de la dette.

Signe de la prudence des investisseurs, les volumes sur le CAC 40 ont représenté 77,6% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois :

* Les valeurs TECHNOLOGIQUES (-1,07%) et celles liées à l'IMMOBILIER (-0,78%) ont enregistré les plus fortes baisses sectorielles en Europe, faisant les frais, comme certaines valeurs cycliques, de l'impasse américaine qui, si les Etats-Unis faisaient "défaut", aurait un impact négatif sur la croissance mondiale.

UNIBAIL RODAMCO a cédé 2,01% à 180,250 euros, plus forte baisse du CAC 40. MICHELIN a perdu 1,64% à 78,17 euros, TECHNIP -1,01% à 87,51 euros, AIR LIQUIDE 0,50% à 100,250 euros. Hors CAC, VICAT a reculé de 1,84% à 51,24 euros, DASSAULT SYSTEMES de 1,23% à 96,34 euros.

* Les valeurs du LUXE (-0,28%) et de la DISTRIBUTION (-0,37%) ont pâti des commentaires de Burberry (-1,23%) laissant entendre que le ralentissement de la demande chinoise pour les produits de luxe pourrait devenir "la nouvelle donne".

CARREFOUR a cédé 1,25% à 25,675 euros, après avoir progressé de plus de 6% ces trois dernières semaines, et LVMH a perdu 1,06% à 145,15 euros.

* Les valeurs des SERVICES AUX COLLECTIVITÉS (+0,9%) ont profité de leur statut défensif. GDF SUEZ a gagné 1,83% à 19,225 euros, EDF 0,70% à 23,76 euros et VEOLIA ENVIRONNEMENT 0,65% à 13,185 euros.

* Contre la tendance, EADS a gagné 2,21% à 50,30 euros et a signé la plus forte progression du CAC 40 et du SBF 120. Sa filiale Airbus a annoncé une commande de Japan Airlines pour une trentaine d'A350, marquant ainsi son entrée sur le marché japonais, dernier grand marché du transport aérien dominé par son rival historique Boeing.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS