Les objectifs de Danone contrariés par les tribulations en Chine

vendredi 4 octobre 2013 20h05
 

par Noëlle Mennella et Dominique Vidalon

PARIS (Reuters) - Les récents ennuis de Danone dans l'alimentation infantile en Chine menacent de peser lourdement sur les performances du groupe agroalimentaire français et de rendre difficilement atteignables les objectifs qu'il s'est fixés pour l'ensemble de cette année, estiment des analystes.

L'évolution des ventes en Chine du pôle nutrition infantile retiendra donc particulièrement leur attention lorsque Danone publiera le 16 octobre son chiffre d'affaires du troisième trimestre.

Lancées dans une vaste campagne anti-corruption, les autorités chinoises, largement relayées par les médias locaux, ont multiplié ces derniers mois les enquêtes contre des groupes étrangers, dont Danone.

Le groupe français a en outre subi cet été des rappels de produits en raison d'une fausse alerte au botulisme dans des lots de lait infantile de son fournisseur néo-zélandais Fonterra, un dossier qui est venu accentuer la méfiance des consommateurs chinois dans les laits pour bébé.

Le marché chinois de la nutrition infantile, qui pèse actuellement 12,4 milliards de dollars, est cependant appelé à doubler d'ici 2017. L'enjeu est d'autant plus déterminant pour Danone que la Chine représente 20% de sa division nutrition infantile, dont la très forte marge bénéficiaire atteignait 19,51% en 2012 et 20,49% au premier semestre 2013.

Danone a annoncé dès le mois d'août que les ventes de cette division en Asie seraient "significativement impactées" par les rappels liés au dossier Fonterra. Il n'en a pas moins réaffirmé qu'il pensait atteindre ses objectifs 2013 d'une croissance des ventes d'au moins 5%, avec une marge opérationnelle courante en baisse de 30 à 50 points de base, en misant sur le succès de plans d'actions qu'il n'a pas détaillés.

Le consensus publié vendredi sur le site internet de Danone traduit cependant des inquiétudes des analystes puisqu'ils attendent en moyenne un repli de 51 points de base de la marge du groupe en 2013, les plus pessimistes voyant un recul de 80 points.

Dans la nutrition infantile, les experts prévoient pour le seul troisième trimestre une baisse des volumes de 4,4% assortie d'une décroissance organique de 3,1%.   Suite...

 
Produits alimentaires appartenant au groupe Danone. Selon des analystes, les récents ennuis en Chine du numéro un mondial des produits laitiers frais et de l'eau en bouteille menacent de peser lourdement sur ses performances et de rendre difficilement atteignables ses objectifs annuels. /Photo d'archives/REUTERS