Un "shutdown" jusqu'au relèvement de la dette américaine?

jeudi 3 octobre 2013 22h41
 

par David Lawder et Caren Bohan

WASHINGTON (Reuters) - La paralysie budgétaire américaine pourrait se prolonger jusqu'à la date-butoir fixée pour le relèvement du plafond de la dette fédérale, nécessaire pour éviter un éventuel défaut du Trésor sur ses engagements et une rechute en récession de l'économie.

"Les deux questions sont en train de converger", a déclaré Paul Ryan, le président républicain de la commission des Finances de la Chambre des représentants, mercredi à des journalistes.

Ryan, candidat malheureux à la vice-présidence américaine en 2012, veut croire que cette perspective est positive et qu'elle obligera démocrates et républicains à revenir à la table des négociations.

Le plafond de la dette "sera le catalyseur pour nous rapprocher", a-t-il ajouté.

Mais cela signifie aussi que la fermeture partielle des services fédéraux pourrait durer jusqu'à la mi-octobre, la date-butoir pour le relèvement du plafond de la dette étant fixée au 17 octobre.

Aucun terrain d'entente sur le budget n'a pu être trouvé mercredi au deuxième jour de la fermeture partielle des services fédéraux lors d'une réunion présidée par Barack Obama à la Maison blanche.

Pendant les discussions, le président américain a prévenu qu'il n'entendait pas négocier tant sur un budget fédéral provisoire que sur le relèvement du plafond de la dette.

"EN GUERRE"   Suite...

 
A WAshington, jeudi. La paralysie budgétaire américaine pourrait se prolonger jusqu'à la date-butoir fixée pour le relèvement du plafond de la dette fédérale, nécessaire pour éviter un éventuel défaut du Trésor sur ses engagements et une rechute en récession de l'économie. /Photo prise le 3 octobre 2013/REUTERS/Gary Cameron