October 3, 2013 / 5:50 AM / 4 years ago

Wall Street finit en baisse, les chiffres de l'emploi pèsent

3 MINUTES DE LECTURE

LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Julia Edwards

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en baisse mercredi, en réaction à une médiocre statistique de l'emploi dans le secteur privé, en ce second jour de fermeture d'une partie des administrations fédérales américaines.

Le président Barack Obama a décidé mercredi d'écourter sa prochaine tournée dans le Sud-Est asiatique, annulant les étapes malaisiennes et philippines en raison du blocage sur le budget, qui a abouti à cette fermeture partielle des services publics.

Sur le plan des statistiques, le secteur privé américain a créé 166.000 emplois en septembre, en deçà du consensus des économistes qui prévoyaient 180.000, suivant l'enquête mensuelle du cabinet de conseil ADP publiée mercredi.

Les investisseurs attendaient particulièrement cette statistique parce que celle de l'emploi de septembre qui devait paraître vendredi risque d'être reportée si aucun accord sur le budget n'intervient d'ici là.

Le Dow Jones a perdu 58,56 points (0,39%) à 15.133,14 points. Le S&P-500 a cédé 1,13 point (0,07%) à 1.693,87 points. Le Nasdaq Composite a laissé 2,96 points (0,08%) à 3.815,02 points.

Wall Street était passée outre l'impasse budgétaire mardi mais les investisseurs redoutent à présent que le "shutdown" ne dure et mette en péril la croissance économique.

"A mon avis, le marché hier était soulagé de voir que, malgré le 'shutdown', le soleil se levait toujours", dit Erik Davidson (Wells Fargo Private Bank). "Mais au deuxième jour, nous réalisons que le dysfonctionnement public risque de durer pendant un bon moment".

Les stratèges commencent à penser que sortir de l'impasse budgétaire passera aussi par la résolution de la question du rehaussement du plafond de la dette. Si ce plafond n'était pas remonté, les Etats-Unis courraient le risque de se retrouver insolvables.

Wall Street est parvenue, par le passé, à bien résister aux "shutdowns", comme ce fut le cas fin 1995-début 1996.

La volatilité du marché s'est intensifiée, en témoigne l'indice afférent du CBOE qui a gagné plus de 25% au cours des deux dernières semaines. Il a encore pris mercredi 6,7%.

Aux valeurs, Monsanto a cédé 1% à 104,04 dollars. Le premier producteur mondial d'OGM a annoncé des pertes trimestrielles plus lourdes que prévu et des prévisions inférieures aux attentes du marché, conséquence d'une baisse de ses ventes de semences.

Pour son premier jour de cotation, Empire State Realty Trust, le propriétaire de l'Empire State Building, a fini à 13,10 dollars (+0,8%), après un pic à 13,40 dollars, à comparer à son prix d'IPO de 13 dollars.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below