Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

mercredi 2 octobre 2013 23h00
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a accru ses pertes en fin de séance pour clôturer en baisse de 0,92% à 4.158,16 points, les créations d'emploi dans le secteur privé aux Etats-Unis (ADP) en septembre ressorties inférieures aux attentes étant venues s'ajouter aux inquiétudes liées à l'impact que pourrait avoir l'impasse budgétaire à Washington sur une reprise économique encore chancelante.

* Les valeurs bancaires ont cependant résisté à la pression vendeuse, soutenue par le sauvetage du gouvernement italien et le ralliement in fine de Silvio Berlusconi, qui a renforcé l'euro face à un dollar tombé à des plus bas de février après la statistique ADP.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (+2,51% à 38,8 euros) a signé la plus forte progression du CAC 40, le courtier Exane BNP Paribas ayant porté son objectif de cours sur la valeur de 38 à 45 euros et réitéré son opinion surperformance. CRÉDIT AGRICOLE a gagné 1,17% à 8,45 euros et BNP PARIBAS 0,53% à 51,12 euros.

* Le retour des craintes sur l'évolution de la conjoncture mondiale a pénalisé les valeurs cycliques :

* MICHELIN (-3,47% à 80,75 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 alors que l'indice Stoxx de l'automobile (-1,61%) a signé la plus forte perte sectorielle en Europe. RENAULT a perdu 1,17% à 59,2 euros, PSA 2,17% à 12,38 euros.

* Les valeurs liées à la construction, bénéficiaires du rebond mardi, ont subi des prises de bénéfices.

* SCHNEIDER ELECTRIC a perdu 2,51% à 62,44 euros, SAINT GOBAIN 1,74% à 37,3 euros et LAFARGE 1,35% à 51,87 euros.

* Le luxe a également été pénalisé. LVMH, affecté de surcroit par le départ de Marc Jacobs, a perdu 2,23% à 144,75 euros, KERING 1,99% à 164,85 euros.

* Les défensives n'ont pas été épargnées, notamment la santé. ESSILOR a lâché 2,02% à 77,8 euros et SANOFI, la plus forte pondération du CAC 40, a perdu 1,15% à 74,74 euros.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS