Garuda commande 35 avions ATR pour 840 millions de dollars

mardi 1 octobre 2013 18h09
 

par Julie Rimbert

TOULOUSE (Reuters) - Le constructeur aéronautique ATR, filiale d'EADS et de Finmeccanica, a annoncé mardi une commande de 35 avions turbopropulseurs ATR 72-600 par la compagnie indonésienne Garuda pour plus de 840 millions de dollars.

ATR, qui est basé à Blagnac (Haute-Garonne), a expliqué dans un communiqué que le contrat incluait des commandes fermes pour 25 avions et des options pour 10 appareils supplémentaires.

Le montant de l'accord, options comprises, s'élève à plus de 840 millions de dollars et implique la société de leasing danoise Nordic Aviation Capital (NAC) comme loueur de Garuda.

Les nouveaux ATR 72-600 seront livrés à partir de novembre 2013, avec une configuration de 70 sièges. Les appareils seront utilisés autant pour développer le tourisme et les activités économiques à travers l'archipel indonésien que pour desservir les principaux hubs de Garuda Indonesia.

"Cet accord souligne l'énorme succès commercial des ATR 72-600 en Asie. Cet avion y est devenu la nouvelle référence pour le développement du transport régional aérien", a déclaré Filippo Bagnato, président exécutif d'ATR, dans un communiqué.

Emirsyah Satar, le président exécutif de Garuda Indonesia, a indiqué que cet accord faisait partie du plan 2011-2015 de transformation et d'expansion de la compagnie, visant à développer et à renforcer le réseau intérieur de Garuda.

"Les ATR 72-600 offrent cette combinaison idéale entre technologie de pointe et coûts d'exploitation les plus faibles sur les réseaux régionaux", a-t-il dit dans le communiqué.

Cet accord confirme le succès d'ATR dans les pays d'Asie du Sud-Est, où depuis 2005 il a enregistré des commandes pour près de 170 appareils, soit la grande majorité des commandes d'avions régionaux de moins de 90 sièges dans la région.   Suite...

 
Le constructeur aéronautique ATR, filiale d'EADS et de Finmeccanica, annonce une commande de 35 avions turbopropulseurs ATR 72-600 par la compagnie indonésienne Garuda pour plus de 840 millions de dollars, incluant 25 commandes fermes et des options pour 10 appareils supplémentaires. /Photo d'archives/REUTERS/Supri