Quelques heures pour sortir les USA de l'impasse budgétaire

lundi 30 septembre 2013 22h48
 

par David Lawder et Susan Heavey

WASHINGTON (Reuters) - Faute d'un accord d'ici minuit à Washington entre démocrates et républicains pour sortir de l'impasse budgétaire, les services fédéraux américains pourraient fermer mardi et des centaines de milliers de fonctionnaires se retrouver au chômage technique.

La Chambre des Représentants, où l'opposition républicaine est majoritaire, a adopté pendant le week-end une proposition qui permet à l'Etat de se financer, sous réserve du report d'un an de la grande réforme du système de santé de Barack Obama, dont une partie importante doit théoriquement entrer en vigueur mardi 1er octobre.

Le Sénat, dominé par les Démocrates, a rejeté dans l'après-midi par 54 voix contre 46 la proposition des Représentants et renvoyé le texte originel devant la Chambre.

Si un texte tenant lieu de loi de finances provisoire pour l'exercice 2013-2014 qui commence le 1er octobre n'est pas voté avant lundi minuit par le Congrès, les services fédéraux américains considérés comme non essentiels pour le fonctionnement du pays fermeront.

Ce serait alors la première fois que les services administratifs baisseraient le rideau depuis la fermeture de l'hiver 1995-96, sous la présidence du démocrate Bill Clinton.

Barack Obama a affirmé lundi en milieu de journée, après une entrevue avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qu'il croyait encore à une issue positive.

"Je ne suis absolument pas résigné" à une fermeture des services fédéraux, a dit le chef de la Maison blanche, en précisant qu'il allait rediscuter avec les principaux leaders du Congrès dans la journée, ainsi que mardi et mercredi.

Visiblement, les élus du Congrès jugent l'échéance inévitable puisque la Chambre a d'ores et déjà voté à l'unanimité un texte qui permet le paiement de l'armée américaine dans tous les cas de figure.   Suite...

 
Le président de la Chambre des représentants américaine, le républicain John Boehmer, à son arrivée au Capitole, siège du Congrès américain, à Washington. Faute d'un accord d'ici minuit entre démocrates et républicains pour sortir de l'impasse budgétaire, les services fédéraux américains pourraient fermer mardi et des centaines de milliers de fonctionnaires se retrouver au chômage technique. Le Sénat doit reprendre ses travaux sur le budget ce lundi à 18h00 GMT. /Photo prise le 30 septembre 2013/REUTERS/Jonathan Ernst