Shanghai, vitrine des réformes économiques chinoises

dimanche 29 septembre 2013 23h34
 

SHANGHAI (Reuters) - La Chine a inauguré dimanche une nouvelle zone de libre-échange à Shanghai où elle entend expérimenter les réformes économiques les plus hardies depuis la libération économique entreprise par Deng Xiaoping à partir de la fin des années 1970.

La nouvelle zone franche (FTZ) de Shanghai, sur un espace de près de 29 km2 à l'est du port commercial de Shanghai, a été approuvée en juillet par le gouvernement.

En l'inaugurant dimanche, le ministre du Commerce Gao Hucheng en a fait un symbole d'une nouvelle ère de réformes et d'ouverture. "Elle s'inscrit dans la tendance des grandes évolutions économiques du monde et reflète une stratégie d'ouverture plus active", a déclaré le représentant gouvernemental, cité par l'agence Chine nouvelle.

La FTZ aura un secteur des services ouvert à la concurrence étrangère et servira de test grandeur nature pour des réformes financières telles que la convertibilité du yuan et la libéralisation des taux d'intérêt - deux leviers que la Chine se doit d'actionner pour s'assurer une croissance plus soutenable, selon les économistes.

D'ores et déjà 25 entreprises chinoises et étrangères ont reçu les autorisations nécessaires pour opérer dans la zone aux côtés de 11 institutions financières, pour la plupart des banques chinoises mais aussi des filiales de Citibank et de DBS.

Certains comparent déjà la FTZ, qui intègre trois zones existantes, à la création par Deng Xiaoping de la zone franche de Shenzhen en 1978 et y voient une nouvelle étape cruciale pour l'ouverture de la Chine.

PROFIL BAS

D'autres, plus sceptiques, notent qu'une zone similaire ouverte l'an dernier à Qianhai, près de Shenzhen, et censée être un laboratoire d'expérimentation pour une réforme du système des comptes courants chinois, n'a pas à ce jour tenu ses promesses.

Le projet pour Shanghai a le mérite d'être plus précis et plus ambitieux.   Suite...

 
Le secrétaire du Parti communiste de la municipalité de Shanghai inaugurant la nouvelle zone de libre-échange de la ville. Cette nouvelle zone franche (FTZ) de Shanghai est un symbole d'une nouvelle ère de réformes et d'ouverture économique plus active, 25 entreprises chinoises et étrangères ayant reçu les autorisations nécessaires pour opérer dans la zone aux côtés de 11 institutions financières. /Photo prise le 29 septemrbe 2013/REUTERS/Carlos Barria