Alitalia veut augmenter son capital, Air France s'y oppose

vendredi 27 septembre 2013 15h11
 

par Alberto Sisto

ROME (Reuters) - Alitalia, de nouveau déficitaire au premier semestre, a annoncé jeudi qu'elle solliciterait une augmentation de capital d'au moins 100 millions d'euros mais son principal actionnaire Air France-KLM n'y est pas favorable.

Selon une source au fait du dossier, le transporteur franco-néerlandais, actionnaire à hauteur de 25% de la compagnie italienne en difficulté, a voté contre l'augmentation de capital lors du conseil d'administration réuni dans la journée. A Paris, un porte-parole d'Air France-KLM s'est refusé à tout commentaire.

Alitalia, qui a été renflouée à maintes reprises par l'Etat italien jusqu'à sa privatisation en 2009, risque une nouvelle fois de se retrouver à court d'argent.

Sa perte nette sur les six premiers mois de l'année a atteint 294 millions d'euros, venant s'ajouter à un total de plus de 840 millions d'euros depuis la privatisation.

"Les actionnaires seront sollicités pour approuver une augmentation de capital d'au moins 100 millions d'euros", a déclaré le groupe sans préciser les modalités de l'opération.

Pour Andrea Giuricin, expert des transports à l'Université de Milan-Bicocca, Alitalia ne fait que "gagner du temps" sans résoudre ses problèmes de fond.

"Mais d'abord il lui faut trouver les fonds pour se recapitaliser", dit-il. Certains analystes estiment que la compagnie a besoin de 500 millions d'euros pour sortir de l'ornière.

Une nouvelle réunion du conseil d'administration est programmée jeudi prochain et une assemblée générale des actionnaires a été convoquée pour le 14 octobre.   Suite...

 
Alitalia, de nouveau déficitaire au premier semestre, a annoncé jeudi qu'elle solliciterait une augmentation de capital d'au moins 100 millions d'euros mais son principal actionnaire Air France-KLM n'y est pas favorable. /Photo prise le 8 janvier 2013/REUTERS/Charles Platiau