Les valeurs à suivre sur les marchés américains

jeudi 26 septembre 2013 15h51
 

NEW YORK (Reuters) - Les principales valeurs à suivre jeudi à Wall Street.

* CITIGROUP a annoncé le versement de 395 millions de dollars (292 millions d'euros) à FREDDIE MAC, afin de régler un contentieux lié à la vente de 3,7 millions de prêts immobiliers vendus entre 2000 et 2012 à cette société de financement immobilier semi-publique.

La troisième banque américaine, qui avait conclu un accord semblable en juillet avec FANNIE MAE, a précisé que ce règlement couvrait aussi d'éventuelles futures plaintes de Freddie Mac.

* HERTZ, numéro deux américain de la location de voitures, a revu en légère baisse ses objectifs financiers annuels en raison de volumes de ventes inférieurs à ses attentes pour son activité de location de voitures dans les aéroports.

Le groupe attend désormais un bénéfice par action annuel de 1,68-1,78 dollar au lieu de 1,78-1,88 auparavant et un chiffre d'affaires de 10,80-10,90 milliards de dollars au lieu de 10,85-10,95 milliards auparavant.

Le titre chute de 8,8% dans les transactions avant-Bourse.

* J.C. PENNEY. La chaîne de grands magasins cherche à augmenter son capital d'un montant pouvant aller jusqu'à 750 millions à un milliard de dollars pour constituer des réserves de trésorerie à l'approche de la prochaine saison touristique, a-t-on appris mercredi de trois sources proches du dossier.

Le titre perd 6,5% avant-Bourse.

* AIR PRODUCTS a annoncé son intention de chercher un successeur pour son directeur général John McGlade, ainsi que trois nouveaux administrateurs indépendants, quelques mois après que l'actionnaire activiste Bill Ackman a dévoilé sa prise de participation. John McGlade part en retraite en 2014.   Suite...

 
Le titre Citigroup figure au rang des valeurs à suivre ce jeudi à Wall Street, alors que le groupe a annoncé le versement de 395 millions de dollars (292 millions d'euros) à Freddie Mac, afin de régler un contentieux lié à la vente de 3,7 millions de prêts immobiliers vendus entre 2000 et 2012 à cette société de financement immobilier semi-publique. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson