25 septembre 2013 / 14:33 / il y a 4 ans

Paris fête son partenariat vietnamien avec 92 Airbus

Le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault et son homologue vietnamien Nguyen Tan Dung observent la signature d'un contrat par le directeur général de la compagnie vietnamienne à bas coûts Vietjet Luu Duc Khan (à gauche) et Christophe Mourey, responsable de la négociation des contrats chez Airbus, mercredi à Matignon. Jean-Marc Ayrault a mis à profit la signature d'un partenariat stratégique avec le Vietnam pour parrainer une commande d'une centaine d'Airbus de la famille A320 pour un montant qui pourrait atteindre 6,4 milliards d'euros. /Photo prise le 25 septembre 2013/John Schults

PARIS/HANOÏ (Reuters) - Jean-Marc Ayrault a mis à profit la signature d'un partenariat stratégique avec le Vietnam pour parrainer mercredi une commande d'une centaine d'Airbus de la famille A320 pour un montant qui pourrait atteindre 6,4 milliards d'euros.

Les achats de la compagnie vietnamienne à bas coûts Vietjet sont répartis entre 62 commandes fermes et 30 options et pourrait être bonifiée par une commande de huit moyen-courriers supplémentaires via un système de leasing.

Cette commande intervient alors qu'Airbus a annoncé au même moment au salon Aviation Expo China de Pékin d'importants contrats avec des entreprises chinoises qui illustrent son implantation grandissante dans la région.

Le premier ministre français et son homologue vietnamien Nguyen Tan Dung, réunis pour un déjeuner officiel à Matignon, ont annoncé plusieurs accords censés démontrer la volonté de Paris de voir ses entreprises investir dans cette puissance économique émergente.

GDF Suez et Petro Vietnam Gas ont ainsi signé un protocole d'accord pour le projet de gaz naturel liquéfié et de génération électrique du complexe de Son My dans le sud du pays.

Le géant du BTP Vinci a pour sa part obtenu un accord lui ouvrant le marché des autoroutes alors que BNP Paribas a officialisé l'ouverture d'une succursale à Hanoï.

"Nous avons énormément de domaines où nous pouvons coopérer", a expliqué mercredi dans une conférence de presse Jean-Marc Ayrault.

Le Premier ministre français a cité les énergies renouvelables, les infrastructures, les transports collectifs mais aussi les hautes technologies, l'agriculture ou la santé comme autant de secteurs prometteurs pour de futures coopérations.

Le Premier ministre vietnamien Nguyen Tan Dung a profité de la tribune qui lui était offerte pour demander le soutien de la France dans les litiges territoriaux qui l'opposent à la Chine.

"La France est favorable à la libre circulation en mer de Chine et souhaite que soit totalement respecté le droit international", a prudemment répondu Jean-Marc Ayrault.

Ce dernier a confirmé que François Hollande prévoyait de se rendre en 2014 au Vietnam, une visite qui aura pour but de resserrer le "maillage" diplomatique de la France dans une région en pleine croissance.

Depuis son accession au pouvoir, le tandem exécutif français a multiplié les voyages en Asie avec des déplacements notamment en Inde, en Chine, au Japon et au Laos pour le président et Singapour, les Philippines, le Cambodge, la Thaïlande ou encore la Malaisie ou la Corée du Sud pour son Premier ministre.

Nguyen Phuong Linh à Hanoï, Julien Ponthus et Jean-Michel Belot à Paris, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below