Wall Street salue par des records la constance de la Fed

mercredi 18 septembre 2013 23h02
 

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé mercredi à des niveaux record, saluant le fait inattendu que la Réserve fédérale ait décidé de ne pas réduire ses rachats d'actifs obligataires, poursuivant ainsi un programme qui a permis à la Bourse de gagner plus de 20% depuis le début de l'année.

La Bourse était en légère baisse avant les annonces de la banque centrale, mais dès que celles-ci ont été connues, le Dow Jones et le S&P-500 ont rapidement inscrit de nouveaux records dans un marché qui anticipait jusque là une réduction d'une dizaine de milliards de dollars des rachats obligataires de la Fed.

Les investisseurs se demandent toutefois combien de temps durera le rally boursier car la Fed a exprimé des inquiétudes sur l'évolution de la croissance, surtout au vu d'un affrontement probable entre la Maison Blanche et le Congrès sur le budget et le plafond d'endettement.

"À un horizon à court terme de marché, ça peut être perçu comme une bonne chose parce que le marché aime bien ce stimulant continu de la Fed. Si on considère l'économie réelle, on s'aperçoit que l'économie rend la Fed plus nerveuse qu'on ne le pensait généralement".

L'indice Dow Jones a gagné 147,21 points, soit 0,95%, à 15.676,94. Le S&P-500 a pris 20,76 points (1,22%) à 1.725,52. Le Nasdaq Composite a progressé de 37,94 points (1,01%) à 3.783,64.

Les précédents records de clôture du S&P et du Dow étaient de 1.709,67 et de 15.658,36 respectivement, inscrits tous deux le 2 août. Quelque 580 valeurs du Nyse et du Nasdaq ont atteint des pics d'un an mercredi.

PRICELINE FAIT L'HISTOIRE DU S&P

Priceline.com a inscrit un record en séance de 1.001 dollars, la première société de l'indice S&P à avoir jamais atteint ce niveau. Elle a fini en hausse de 2,6% à 995,09 dollars.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS