Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

mardi 17 septembre 2013 13h27
 

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies mardi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 recule de 0,32% à 4.138,82 points à 13h, dans l'attente de l'issue de la réunion de la Réserve fédérale américaine (FOMC) qui débute ce mardi.

* TOTAL (-2%) accuse la plus forte baisse du CAC 40. Selon le journal belge De Tijd, citant des analystes financiers, GBL, la holding d'Albert Frère, envisagerait de céder sa participation de 4% dans le groupe pétrolier. Personne n'était disponible dans l'immédiat chez Total pour commenter ces informations.

* Le SECTEUR AUTOMOBILE européen (-1,38%) enregistre la plus forte baisse sectorielle en Europe, plombé par le recul de 4,9% des ventes de voitures neuves en août.

PSA PEUGEOT CITROËN, qui a vu ses ventes plonger de 17,9% le mois dernier, perd 2,57% et RENAULT, dont les immatriculations ont pourtant progressé de 5,8%, cède 1,16%. MICHELIN abandonne 0,73%.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES sont délaissées avant la réunion de la Fed alors que la banque centrale américaine devrait décider d'une légère réduction, de l'ordre de 10 milliards de dollars (7,5 milliards d'euros), de son programme mensuel de rachats d'actifs.

ALSTOM se replie de 1,41%, STMICROELECTRONICS de 1,29%, SOLVAY de 0,7% et, hors CAC, ALCATEL-LUCENT lâche 2,53%. L'indice Stoxx du secteur technologique européen perd 0,79% et celui des ressources de base 0,75%.

* Les VALEURS BANCAIRES européennes (-0,96%) perdent du terrain dans le sillage de Lloyds Banking Group, qui recule de 2,15% après que l'Etat britannique a cédé une participation de 6% dans la banque.

Par ailleurs, le gouvernement souhaite créer une taxe additionnelle à la taxe systémique payée par les banques françaises en fonction de la taille de leur bilan pour abonder le fonds de soutien aux collectivités locales, selon L'Agefi citant des sources concordantes.

CRÉDIT AGRICOLE baisse de 0,86%, BNP PARIBAS de 0,53% et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE de 0,21%.   Suite...

 
Total, en baisse de -2% à 13h, accusait le plus forte recul du CAC 40 (-0,32%) à la mi-séance. Selon le journal belge De Tijd, citant des analystes financiers, GBL, la holding d'Albert Frère, envisagerait de céder sa participation de 4% dans le groupe pétrolier. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau