Summers se retire de la course à la présidence de la Fed

lundi 16 septembre 2013 09h22
 

par Mark Felsenthal

WASHINGTON (Reuters) - Lawrence Summers, ancien secrétaire au Trésor de Bill Clinton et ex-conseiller économique de Barack Obama, a décidé de se retirer de la course à la présidence de la Réserve fédérale américaine, a annoncé dimanche le président américain.

"J'ai parlé à Larry Summers aujourd'hui et accepté sa décision de retirer sa candidature à la présidence de la Réserve fédérale", a déclaré Barack Obama.

"Larry a été un membre essentiel de mon équipe lorsque nous avons été confrontés à la pire crise économique depuis la Grande dépression (des années 30). Je lui serai toujours reconnaissant de son dévouement infatigable au service du pays, et je suis impatient de continuer à profiter de ses conseils à l'avenir", a souligné le président.

Lawrence Summers, qui a la réputation d'un brillant économiste et d'un politicien avisé, était considéré comme le favori pour la succession de Ben Bernanke, dont le second mandat à la tête de la Fed expire en janvier.

Mais le nom de Summers a été matière à polémiques du fait de son soutien aux mesures de déréglementation dans les années 1990 mais aussi pour des propos qu'il a tenus sur les aptitudes des femmes alors qu'il était président de l'université de Harvard.

Avec le retrait de Summers, la grande favorite est désormais Janet Yellen, vice-présidente de la Fed depuis 2010, âgée de 67 ans.

Vingt sénateurs démocrates ont d'ores et déjà signé une lettre appelant Barack Obama à nommer Janet Yellen, qui, si elle était choisie par la Maison blanche, puis confirmée par le Congrès, deviendrait la première femme à accéder à la présidence de la Fed.

KOHN, GEITHNER, FERGUSON...   Suite...

 
Lawrence Summers, ancien secrétaire au Trésor de Bill Clinton et ex-conseiller économique de Barack Obama, a décidé de se retirer de la course à la présidence de la Réserve fédérale américaine. /Photo d'archives/REUTERS/Carlo Allegri