François Hollande se dit "tout près du but" sur le chômage

dimanche 15 septembre 2013 22h15
 

PARIS (Reuters) - La courbe du chômage est sur le point de s'inverser en France grâce aux emplois aidés et à la reprise de la croissance, a déclaré dimanche François Hollande, qui a maintenu sa promesse d'endiguer la hausse du chômage avant la fin de l'année.

"On est tout près du but", s'est félicité le chef de l'Etat, invité du journal de TF1 où il a jugé que la mise en oeuvre de dizaines de milliers de contrats aidés comme les emplois d'avenir commençait à porter ses fruits.

Le taux de chômage au sens du Bureau international du travail (BIT) a augmenté de 0,1 point au deuxième trimestre 2013 pour atteindre 10,5% en France métropolitaine, son plus haut niveau depuis fin 1997.

"Nous y sommes presque", a dit le président qui a également fait montre d'optimisme sur le front de l'activité économique.

"La croissance commence à redémarrer", a jugé le chef de l'Etat pour qui le secteur privé devrait prendre le relais du public pour porter les créations d'emplois.

"Ce sont les investissements des entreprises qui seront décisifs", estime le président.

De nombreux économistes jugent la promesse de François Hollande sur le chômage irréaliste en raison d'une croissance toujours atone et estiment que les rangs des chômeurs devraient continuer à croître durant la première moitié de 2014.

Le gouvernement table sur une croissance de 0,1% en 2013 et de 0,9% en 2014, une performance qui a obligé le gouvernement à revoir à la hausse ses prévisions de déficit public.

PAS DE HAUSSE DU DIESEL   Suite...

 
Invité du journal de TF1, François Hollande a déclaré que la courbe du chômage était sur le point de s'inverser. Le chef de l'Etat a par ailleurs confirmé qu'il n'y aurait aucune taxe nouvelle introduite dans le budget 2014 ni de rééquilibrage dans la fiscalité entre le diesel et l'essence, une des exigences des partenaires écologistes de la majorité. /Photo prise le 15 septembre 2013/REUTERS/François Mori/Pool