Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

jeudi 12 septembre 2013 18h16
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 0,3% à 4.106,63 points, pénalisé par le recul inattendu de la production industrielle en zone euro au mois de juillet.

* Plusieurs CYCLIQUES ont souffert de la statistique européenne qui a semé le doute sur une conviction grandissante de reprise en Europe.

* VALLOUREC (-2,73% à 48,32 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120, KERING a perdu 2,39% à 169,25 euros, RENAULT 1,7% à 58,5 euros et ARCELORMITTAL 1,87% à 10,485 euros.

* SANOFI a perdu 2,64% à 72,32 euros après l'annonce par le groupe du retrait de sa demande d'enregistrement aux Etats-Unis de Lixisénatide, un antidiabétique, que le groupe prévoit de soumettre à nouveau à la FDA (Food and Drug Administration) en 2015. Dans le secteur de la santé, EUROFINS SCIENTIFIC a lâché 2,7% à 180,0 euros, NICOX 2,5% à 2,808 euros et IPSEN 1,89% à 26,5 euros.

* EDF a abandonné 2,63% à 21,65 euros après la cession par Norges Bank Investment Management, filiale de la banque centrale norvégienne, d'un bloc de 13 millions d'actions du groupe énergétique.

* Les VALEURS TECHNOLOGIQUES (+1,86%) ont signé la plus forte hausse sectorielle en Europe, soutenues par une note favorable de Goldman Sachs.

* STMICROELECTRONICS a gagné 5,53% à 6,814 euros et ALCATEL-LUCENT 4,72% à 2,642 euros.

* BOUYGUES (+7,2% à 26,96 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40 et ORANGE a gagné 2,32% à 8,857 euros. L'indice des TÉLÉCOMS européen a progressé de 0,51% alors que la Commission européenne a présenté son projet de réforme qui vise à créer un marché unique des télécommunications dans les 28 pays de l'Union européenne.

* VIVENDI a gagné 2,66% à 17,145 euros après la confirmation par le groupe de médias et de télécoms de son projet de scission et d'introduction en Bourse de SFR, sa filiale télécom.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS