Renault pourrait fabriquer à Dieppe des Bluecar Bolloré

jeudi 12 septembre 2013 19h35
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Renault et Bolloré ont annoncé jeudi un protocole d'accord dans les véhicules électriques qui pourrait déboucher sur la fabrication de Bluecar dans l'usine de Dieppe du groupe au losange.

La voiture de Bolloré, connue actuellement pour le système de libre-service francilien Autolib, était jusqu'ici intégralement assemblée en Italie dans une usine détenue initialement avec Pininfarina, designer du véhicule.

"Le développement attendu du nombre de Bluecar (...) et du modèle décapotable qui sera lancé en juin prochain, va entraîner la croissance de la production", ont indiqué les deux groupes dans un communiqué commun.

"Les deux groupes étudieront le transfert de certaines fabrications dans l'usine de Dieppe (Seine-Maritime) du groupe Renault ainsi que la fourniture par ce dernier de pièces et de composants."

Dieppe, la plus petite des usines de Renault, emploie 300 personnes environ et est spécialisée dans la production des modèles sportifs du groupe.

Si les volumes concernés devraient être minimes, du moins dans un premier temps, le projet avec Bolloré constitue une bonne nouvelle pour les sites français du constructeur, actuellement en situation de surcapacité chronique tant le marché européen est déprimé.

Le chef de l'Etat François Hollande l'avait d'ailleurs évoqué plus tôt dans la journée dans le cadre de son plan de réindustrialisation de la France.

HORS AUTOLIB, L'ÉLECTRIQUE PEINE À DÉCOLLER   Suite...

 
Renault et le groupe Bolloré annoncent jeudi un protocole d'accord dans les véhicules électriques qui pourrait se traduire par la fabrication de Bluecar dans l'usine de Dieppe du groupe au losange. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau