Hermès teste l'appétit des Occidentaux pour sa marque Shang Xia

mercredi 11 septembre 2013 19h11
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Avec l'ouverture mercredi à Paris de la boutique Shang Xia, Hermès entend tester l'appétit de la clientèle occidentale pour une jeune marque chinoise qui fait appel à un artisanat ancestral, unique et méconnu.

Le sellier a choisi en 2008 de créer de toute pièce une marque alliant la création contemporaine et un artisanat d'exception menacé de disparition par les ravages de la Révolution culturelle.

Alors que le luxe a longtemps rimé en Chine avec les grandes marques occidentales, Shang Xia (qui signifie littéralement "dessus-dessous") offre une vitrine, la première du genre, à des produits d'un luxe raffiné et épuré, venant d'un pays plus connu pour ses usines de production de masse.

Sous la houlette de sa directrice générale et directrice artistique Jiang Qiong Er, la marque propose vêtements, mobilier et des arts de la table aux lignes épurées, très éloignés des dragons et pagodes du folklore chinois.

L'entreprise, dans laquelle Hermès investit plus de 10 millions d'euros par an depuis sa création, est détenue à 90% par le groupe français et à 10% par Jiang Qiong Er.

La marque qui compte deux boutiques en Chine - à Shanghai et Pékin - et dont la clientèle est très majoritairement chinoise, réalise pour le moment moins de 10 millions d'euros de chiffre d'affaires.

A Paris, "Shang Xia s'adresse à tout le monde, à la clientèle française comme aux Chinois qui voyagent en Europe", a déclaré à la presse sa directrice générale.

La vitrine parisienne devrait ainsi accroître la notoriété de la marque en Chine, compte tenu de l'attrait de la capitale pour les achats de produits de luxe vendus entre 30% et 50% moins chers qu'en Chine.   Suite...

 
Avec l'ouverture mercredi à Paris de la boutique Shang Xia, Hermès entend tester l'appétit de la clientèle occidentale pour une jeune marque chinoise qui fait appel à un artisanat ancestral, unique et méconnu. Le sellier a choisi en 2008 de créer de toute pièce cette marque qui propose vêtements, mobilier et des arts de la table aux lignes épurées. /Photo prise le 11 septembre 2013/REUTERS/Jacky Naegelen