Le livre d'ordres de l'emprunt de Verizon dépasse 50 milliards

mardi 10 septembre 2013 17h07
 

LONDRES (Reuters) - Le livre d'ordres de l'emprunt obligataire en plusieurs tranches de Verizon Communications dépasse les 50 milliards de dollars, ont déclaré des sources proches de l'émission mardi, avec une demande qui s'exerce surtout sur les échéances les plus longues.

Les spreads indicatifs sur les six tranches fixes sont conformes à ce qui était anticipé, soit 165 points de base +/-5 pdb pour le trois ans, 190 points de base +/-5 pdb pour le cinq ans, 215 points de base +/-5 pdb pour le sept ans, 225 points de base +/-5 pdb pour le 10 ans, 250 points de base +/-5 pdb pour le 20 ans et 265 points de base +/-5 pdb pour le 30 ans.

L'emprunt comporte également deux tranches à taux variable à des maturités de trois et cinq ans.

L'emprunt, un record sur le marché de la dette des entreprises, est destiné à financer le rachat par Verizon des 45% de Vodafone dans leur filiale commune Verizon Wireless.

Selon des participants du marché, Verizon privilégie la taille au prix et a donc décidé de ne pas resserrer les spreads indicatifs.

Les teneurs de livres actifs - Barclays, BofA Merrill Lynch, JP Morgan et Morgan Stanley - clôtureront la prise d'ordres mardi et la mise à prix est prévue mercredi.

Service IFR, Véronique Tison pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
Le livre d'ordres pour l'emprunt obligataire en plusieurs tranches de Verizon Communications dépasse déjà les 30 milliards de dollars, avec une centaine décomptes américains mais aussi européens et asiatiques qui ont placé des ordres pour chaque tranche, rapporte mardi IFR en citant des sources du marché. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid