Pékin investit dans un site pétrolier géant au Kazakhstan

samedi 7 septembre 2013 18h07
 

par Mariya Gordeyeva

ASTANA (Reuters) - La Chine a conclu samedi un accord avec le Kazakhstan lui permettant d'acquérir une part de l'important projet d'exploitation pétrolière de Kashagan, le plus vaste gisement découvert dans le monde depuis 50 ans.

Aux termes de cet accord, le Kazakhstan va céder 8,33% de son gisement pétrolier offshore dans la mer Caspienne à la Chine contre cinq milliards de dollars (3,8 milliards d'euros).

Le contrat a été signé par les dirigeants de la compagnie nationale kazakhe d'hydrocarbures KazMunaiGas et de la China National Petroleum Corp (CNPC) en présence des chefs d'Etat des deux pays.

"Les deux pays sont parvenus à un accord sur une participation de la Chine dans le développement du gisement de Kashagan", a dit le président chinois Xi Jinping après un entretien avec son homologue kazakh Noursoultan Nazarbaïev. "Les deux gouvernements saluent et soutiennent cet accord."

Un responsable kazakh a dit à Reuters que les détails de la transaction devraient être finalisés d'ici fin septembre ou fin octobre.

Au total, 22 accords, en particulier dans le pétrole et dans le gaz, ont été signés au cours de la visite de Xi Jinping au Kazakhstan pour une valeur d'environ 30 milliards de dollars (22,76 milliards d'euros), a dit Noursoultan Nazarbaïev.

Le président chinois effectue une tournée en Asie centrale pour garantir les approvisionnements en hydrocarbures de son pays, le plus gros consommateur d'énergie au monde.

L'INDE ÉCARTÉE   Suite...

 
Le président kazakh Nursultan Nazarbayev (à droite) et son homologue chinois Xi Jinping, à Astana. Le Kazakhstan va céder 8,33% de son gisement pétrolier géant de Kashagan à la Chine pour un montant de cinq milliards de dollars, selon des sources proches du gouvernement à Astana. /Photo prise le 7 septembre 2013/REUTERS/Shamil Zhumatov