Le nouveau chef de la banque centrale d'Inde rassure les marchés

jeudi 5 septembre 2013 10h48
 

BOMBAY (Reuters) - La roupie et les actions indiennes ont fortement rebondi jeudi, l'annonce par le nouveau gouverneur de la banque centrale de mesures destinées à soutenir la devise nationale et à ouvrir davantage le pays aux investisseurs étrangers ayant déclenché un regain de confiance sur les marchés.

Raghuram Rajan, l'ex-économiste en chef du Fonds monétaire international, a pris officiellement ce jeudi les rênes de la banque centrale alors que l'économie indienne connaît sa plus mauvaise période depuis la crise de la balance des paiements il y a vingt ans.

La roupie a repris jusqu'à 2,3% à 65,53 pour un dollar, alors qu'elle avait atteint un plus bas de 68,85 à la fin de la semaine dernière.

L'indice boursier NSE a gagné jusqu'à 3,3%, dopé par le secteur bancaire qui a profité de l'annonce d'un relèvement du plafond autorisé d'emprunts à l'étranger.

Malgré l'accueil euphorique réservé aux premières mesures du gouverneur de la Reserve Bank of India (RBI), les économistes notent qu'il ne pourra à lui seul résoudre les problèmes de l'Inde, confrontée à un fort ralentissement de sa croissance et à un déficit record de sa balance des paiements, qui ont entraîné une chute de 16% de la roupie depuis le début de l'année.

Le gouvernement indien n'a pas réussi à faire voter les réformes nécessaires pour redresser l'économie et les élections attendues d'ici mai prochain laissent plutôt envisager une augmentation des dépenses publiques qui risque de mettre à mal la note de crédit du pays, juste un cran au-dessus du statut spéculatif ("junk").

LES PROBLÈMES DE FOND DEMEURENT

"D'une certaine façon, la récente dégringolade de la roupie et l'instabilité des marchés financiers ont marqué une crise de confiance. Dans ce contexte, le plan d'action annoncé par le nouveau gouverneur et l'accent mis sur le fait d'assurer une communication prévisible et cohérente sont les bienvenus", souligne Radhika Rao, économiste chez DBS à Singapour.

"Néanmoins, les facteurs externes qui expliquent la faiblesse de la roupie vont continuer à peser, tout comme la nécessité urgente de sortir de l'ornière dans laquelle est embourbée l'économie indienne et de relancer l'investissement."   Suite...

 
La roupie et les actions indiennes ont fortement rebondi jeudi, l'annonce par le nouveau gouverneur de la banque centrale de mesures destinées à soutenir la devise nationale et à ouvrir davantage le pays aux investisseurs étrangers ayant déclenché un regain de confiance sur les marchés. Raghuram Rajan, l'ex-économiste en chef du Fonds monétaire international, a pris officiellement ce jeudi les rênes de la Reserve Bank of India (RBI). /Photo prise le 4 septembre 2013/REUTERS/Danish Siddiqui