BMW cessera sans doute de coopérer avec PSA après 2016

mercredi 4 septembre 2013 14h58
 

BERLIN (Reuters) - BMW et PSA Peugeot Citroën vont probablement mettre fin à leur partenariat dans les petits moteurs essence après l'expiration de l'accord en cours, en 2016, a-t-on appris mercredi de source proche du dossier.

BMW n'a plus besoin de cette coopération car il développe sa propre architecture de moteurs à trois, quatre et six cylindres tandis que PSA renforce ses liens avec General Motors, a dit cette source, qui a requis l'anonymat.

Le quotidien français Les Echos a rapporté mardi soir que le partenariat BMW-PSA ne serait pas reconduit après 2016.

En juillet, le président du directoire de BMW, Norbert Reithofer, a déclaré que son groupe équiperait à terme les modèles de sa marque Mini de ses propres moteurs et non plus de ceux construits en association avec PSA.

Des porte-parole des deux groupes ont déclaré mercredi que le partenariat continuerait de fonctionner jusqu'en 2016. Le porte-parole de PSA a ajouté qu'aucune discussion n'avait eu lieu sur l'après-2016.

Andreas Cremer, avec Dominique Vidalon, Irene Presinger et Christiaan Hetzner; Marc Angrand pour le service français, édité par Marc Joanny

 
BMW et PSA Peugeot Citroën vont probablement mettre fin à leur partenariat dans les petits moteurs essence après l'expiration de l'accord en cours, en 2016. En juillet, le président du directoire de BMW, Norbert Reithofer, a déclaré que son groupe équiperait à terme les modèles de sa marque Mini de ses propres moteurs et non plus de ceux construits en association avec PSA. /Photo prise le 6 août 2013/REUTERS/Luke MacGregor