Les Bourses européennes ouvrent en légère baisse

mercredi 4 septembre 2013 09h52
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont en léger recul mercredi en début de séance, prolongeant la pause de la veille, la perspective d'un vote du Congrès américain en faveur de frappes en Syrie laissant de nombreux investisseurs sur la touche.

À Paris, l'indice CAC 40 recule de 0,33% à 3.961,11 points vers 7h30 GMT, après avoir tenté un petit rebond dans les premiers échanges. À Francfort, le Dax cède 0,11% et à Londres, le FTSE perd 0,1%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 abandonne 0,23%, plombé par les transports.

"L'incertitude persiste face aux risques de ralentissement du programme de soutien à l'économie de la Fed dans le courant du mois et d'intervention militaire contre la Syrie", note l'analyste Lee Kyung-soo chez Shinyoung Securities. "Il est difficile de faire monter le marché dans un tel contexte."

Barack Obama a fortement progressé mardi dans ses efforts pour obtenir un feu vert du Congrès à une intervention militaire américaine en Syrie, obtenant notamment le soutien du président républicain de la Chambre des représentants, John Boehner.

De nouveaux signaux positifs concernant la croissance aux Etats-Unis et en Chine alimentent les anticipations de ralentissement des rachats d'actifs de la Réserve fédérale américaine dès ce mois-ci.

Aux valeurs, Ryanair chute de plus de 13% après avoir averti avant-Bourse que son objectif de résultat net pour l'exercice serait difficile à atteindre du fait de la concurrence, de l'austérité en Europe et des taux de change qui ont affecté ses réservations. L'ensemble du secteur est affecté par cet avertissement, l'indice de transport en Europe perdant 1,7%, plus forte baisse sectorielle. Air France-KLM cède 1,7%.

Ingenico prend 5,1%, plus forte hausse du Stoxx 600 alors que Goldman Sachs est passé à l'achat sur le titre.

Malgré la hausse de la semaine dernière, l'analyste graphique de Day-by-Day Julien Nebenzahl reste prudent quant à l'évolution des marchés d'actions à court terme et recommande aux investisseurs d'attendre une véritable correction dans les mois à venir avant de revenir aux achats.

Sur le marché des changes, le dollar reste ferme contre les principales devises, près de ses plus hauts de six semaines à la suite des bons indicateurs américains publiés la veille, qui renforcent la probabilité que la Fed réduise son programme de soutien à l'économie ce mois-ci.   Suite...

 
Les principales Bourses européennes sont en léger recul mercredi en début de séance, prolongeant la pause de la veille, la perspective d'un vote du Congrès américain en faveur de frappes en Syrie laissant de nombreux investisseurs sur la touche. À Paris, l'indice CAC 40 reculait de 0,33% vers 7h30 GMT. À Francfort, le Dax cédait 0,11% et à Londres, le FTSE perdait 0,1%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 abandonnait 0,23%, plombé par les transports. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau