Le Crédit agricole se désengage totalement de Bankinter

mardi 3 septembre 2013 20h32
 

PARIS/MADRID (Reuters) - Crédit agricole a annoncé mardi avoir engagé la cession de sa participation résiduelle de 7,6% au capital de la banque espagnole Bankinter.

Sur la base du cours de clôture de l'action Bankinter mardi soir à Madrid, à 3,48 euros, la part de 7,6% détenue par la banque française est valorisée à environ 230 millions d'euros.

La banque française, qui avait acquis une participation minoritaire dans Bankinter en 2007 pour étendre ses activités en Europe de l'Ouest, a entamé en début d'année son désengagement du capital du groupe espagnol.

Contrainte ces deux dernières années de renforcer sa solidité financière ébranlée par les pertes de son ancienne filiale grecque Emporiki et la crise de la dette dans la zone euro, la banque a ainsi vendu en janvier dernier un premier bloc de 5% du capital de Bankinter, opération qui lui a permis de dégager une plus-value de 32 millions d'euros.

Interrogé par Reuters, la banque espagnole s'est refusée à tout commentaire sur la sortie du Crédit agricole de son capital.

Bankinter figure parmi les banques espagnoles les plus saines et à ce titre n'a eu ni besoin de l'aide européenne ni d'augmentation de capital lors du sauvetage du système bancaire espagnol en 2012.

Mais l'an dernier, ses comptes ont toutefois été plombés par de lourdes provisions du fait du krach immobilier en Espagne.

A l'issue de cette cession de 66.197.765 actions, Crédit agricole ne détiendra plus d'actions Bankinter mais conservera néanmoins 1.139.224 obligations convertibles, donnant droit à un maximum de 17.744.920 actions.

Cette opération est réalisée par placement privé auprès d'investisseurs institutionnels dans le cadre d'une procédure de construction de livre d'ordres accéléré, précise le Crédit agricole. Le placement est assuré par Crédit Agricole Corporate & Investment Bank en tant que seul coordinateur global et teneur de livre, et d'UBS en qualité de teneur de livre.   Suite...

 
Crédit agricole a engagé la cession de sa participation résiduelle de 7,6% au capital de la banque espagnole Bankinter. /Photo d'archives/REUTERS/Susana Vera