Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

mardi 3 septembre 2013 18h31
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC a fini en baisse de 0,8% à 3.974,07 points dans un marché qui consolide modérément après sa récente remontée sur fonds d'opérations d'acquisitions de grande ampleur et de report d'une éventuelle frappe contre la Syrie dans l'attente d'un vote du Congrès américain sollicité par Barak Obama :

* Le secteur IMMOBILIER (-2,36%) a accusé la plus forte baisse sectorielle en Europe, JPMorgan estimant dans une note que la dynamique sous-jacente devrait ralentir avec la fin anticipée des mesures de soutien des banques centrales et les difficultés rencontrées par les centres commerciaux.

* UNIBAIL-RODAMCO a perdu 2,94% à 169,95 euros, plus forte baisse du CAC 40, KLEPIERRE 1,48% à 30,01 euros.

* FONCIÈRE DES RÉGIONS a perdu 1,85% à 57,74 euros après avoir annoncé mardi avoir cédé à Crédit Agricole Assurances la totalité de sa participation de 7,65% dans Altarea Cogedim pour 115 millions d'euros.

* SANOFI (-2,82% à 72,3 euros) a été le principal contributeur à la baisse du CAC 40 avec TOTAL (-1,3% à 41,84 euros).

* ORANGE (+2,24% à 7,925 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40, VIVENDI a gagné 0,96% à 15,795 euros et BOUYGUES 1,29% à 24,03 euros après que l'opérateur télécoms américain Verizon Communications a confirmé avoir accepté de débourser 130 milliards de dollars (98 milliards d'euros) pour racheter la participation de 45% détenue par son concurrent Vodafone Group (-3,75%) dans leur filiale commune Verizon Wireless.

* Les VALEURS TECHNOLOGIQUES (+2,19%) ont signé la plus forte hausse sectorielle en Europe emmenées par NOKIA qui s'est envolé de 34% à 3,97 euros après l'annonce du rachat de l'activité de téléphonie mobile du groupe finlandais par Microsoft.

* ALCATEL-LUCENT (+9,22% à 2,204 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120, et STMICROELECTRONICS, dont Nokia est un des principaux clients, a gagné 0,86% à 6,324 euros.

* Des CYCLIQUES et des FINANCIÈRES ont apporté leur lot à la baisse. SAINT-GOBAIN a lâché 1,43% à 35,48 euros, BNP PARIBAS 1,39% à 48,27 euros, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1,0% à 33,83 euros.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS