Alitalia charge une banque de résoudre une crise de cash

mardi 3 septembre 2013 20h34
 

par Lisa Jucca

MILAN (Reuters) - La compagnie aérienne italienne Alitalia a engagé la banque d'affaires Leonardo pour l'aider à surmonter une crise de trésorerie qui risque de la laisser à sec d'ici la fin de l'année.

La banque doit plus précisément trouver les moyens de lever plus de 400 millions d'euros pour maintenir la société déficitaire à flot, a dit une source proche du dossier mardi.

Alitalia a toujours eu les plus grandes difficultés à dégager un bénéfice et a été renflouée à de multiples reprises par l'Etat italien.

Elle a passé un accord de réduction des salaires avec les syndicats en juin et son équipe dirigeante a sabré ses rémunérations de 20% avant la présentation d'un nouveau plan stratégique.

Alitalia, dont Air France détient le quart du capital, a échappé à la faillite en 2008 et a été rachetée par un consortium regroupant la banque Intesa Sanpaolo, le concessionnaire autoroutier Atlantia et la holding IMMSI, propriétaire du constructeur de scooters Piaggio.

Les investisseurs pourraient vendre leurs parts à l'expiration mi-octobre d'une période d'incessibilité (lock-up), ouvrant ainsi la porte à de nouveaux actionnaires.

La compagnie aérienne, qui a multiplié par quatre ses pertes en 2012, a précisé dans son plan industriel, qu'elle comptait augmenter ses ressources financières de 300 millions d'euros d'ici la fin de l'année, dans le but d'arriver à l'équilibre d'ici 2015.

Alitalia a déclaré dans un communiqué qu'elle avait engagé les banquiers "pour l'assister dans ses relations avec les banques".   Suite...

 
La compagnie aérienne italienne Alitalia a engagé la banque Leonardo pour l'aider à surmonter une crise de trésorerie qui risque de la laisser à sec d'ici la fin de l'année. /Photo d'archives/REUTERS/Stefano Rellandini