Les valeurs à suivre à mi-séance de la Bourse de Paris

mardi 3 septembre 2013 13h17
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, pratiquement inchangée à la mi-journée, l'activité sur le front des fusions et acquisitions compensant en partie les interrogations et craintes relatives aux tensions géopolitiques au Proche et Moyen Orient.

A 12h53, l'indice CAC 40, qui a perdu jusqu'à 1,4% en matinée, cède 0,04% à 4.004,47 points.

* Le secteur IMMOBILIER européen (-0,87%) accuse la plus forte baisse sectorielle en Europe, JPMorgan estimant dans une note que la dynamique sous-jacente du secteur devrait ralentir avec la fin anticipée des mesures de soutien des banques centrales et soulignant les difficultés pour les centres commerciaux.

UNIBAIL-RODAMCO recule de 1,17%, plus forte baisse du CAC 40, et KLEPIERRE de 0,33%.

* De nombreuses CYCLIQUES pâtissent du contexte d'inquiétudes et d'interrogations à l'égard d'une intervention militaire occidentale en Syrie. et

VALLOUREC cède 0,57%, ACCOR 0,3% et SAINT-GOBAIN 0,28%.

* Le SECTEUR AUTOMOBILE européen (-0,21%) est également pénalisé par la baisse de 5% en août des ventes de voitures neuves en Allemagne, selon la fédération automobile VDA.

RENAULT recule de 0,28% quand les équipementiers PLASTIC OMNIUM et FAURECIA perdent respectivement 0,86% et 0,6%.

En revanche, MICHELIN grimpe de 0,73% au lendemain de l'annonce d'une hausse de 4% du marché européen des pneumatiques de voitures et de camionnettes en juillet () pendant que PSA avance de 0,47% sur fond de regain d'optimiste à l'égard de la situation financière du constructeur.   Suite...

 
Orange (+2,89%) est en tête des hausses du CAC 40 vers 12h53 tandis que l'indice, qui a perdu jusqu'à 1,4% en matinée, cède 0,04%, sur fond de rachat par l'opérateur télécoms américain Verizon Communications de la participation de 45% détenue par son concurrent Vodafone Group (-3,75%) dans leur filiale commune Verizon Wireless pour un montant de 130 milliards de dollars (98 milliards d'euros). /Photo prise le 24 juillet 2013/REUTERS/Christian Hartmann