Les Bourses européennes clôturent en nette hausse

lundi 2 septembre 2013 18h31
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en nette hausse lundi, l'amélioration de la conjoncture en Chine et en Europe ayant déclenché un regain d'appétit pour les actifs à risque en cette première séance du mois de septembre.

La perspective du rachat par l'opérateur mobile américain Verizon de la participation de 45% de son homologue britannique Vodafone dans leur coentreprise Verizon Wireless - une opération qui a été confirmée après la clôture - avait également dopé les marchés.

Enfin, le sentiment de marché s'est également amélioré avec l'éloignement de la perspective d'une intervention militaire américaine et française en Syrie.

En l'absence de direction des marchés américains, fermés pour le Labor Day, l'indice CAC 40 a terminé en progression de 1,84% à 4.006,01 points. Le Footsie britannique a pris 1,45% et le Dax allemand 1,74%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 s'est adjugé 1,94%, porté surtout par les ressources de base, les télécommunications et les financières.

La décision du président américain Barack Obama de consulter le Congrès après l'attaque chimique du 21 août près de Damas repousse de plus d'une semaine la perspective d'éventuelles frappes, les parlementaires américains n'étant de retour à Washington que le 9 septembre.

De même en France, l'opposition exige un vote formel au Parlement sur le sujet et a demandé à François Hollande de préciser ses intentions pour sanctionner l'attaque chimique.

"La prime de risque liée à la situation géopolitique a (...) décru et l'appétit pour le risque est de retour", souligne Patrick Jacq, stratège de BNP Paribas pour les taux en Europe.

Sur le plan macroéconomique, les dernières enquêtes auprès des directeurs d'achats en Chine et en Europe du mois d'août confortent les espoirs de reprise.

L'activité du secteur manufacturier chinois a renoué avec la croissance le mois dernier grâce au rebond de la demande intérieure et les indices PMI dans la zone euro confirment le redressement de l'activité industrielle, notamment au Royaume-Uni, favorisant la livre sterling.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES