Les Bourses européennes confirment leur rebond à mi-séance

lundi 2 septembre 2013 13h06
 

(Reuters) - Les Bourses européennes confirment leur rebond à mi-séance lundi, favorisées par l'annonce d'un retour à la croissance dans le secteur manufacturier chinois en août et par un regain de spéculations sur des fusions et acquisitions dans le secteur des télécommunications.

L'indécision des Occidentaux face à la Syrie continue aussi de soutenir la tendance en écartant, du moins temporairement, la perspective de frappes militaires contre Damas.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300, qui a perdu 2,3% sur l'ensemble de la semaine dernière, regagne 1,78% à 1.216,25 points vers 10h45 GMT et l'EuroStoxx 50 remonte de 1,78ù également.

A Paris, l'indice CAC 40 reprend 1,63% à 3.997,97, revenant tester les 4.000 points après son recul de 1,3% vendredi. Francfort, Londres et le marché suisse gagnent également autour de 1,6%.

Le secteur des ressources de base bondit de 3,5% en réaction à l'indice PMI HSBC qui montre que l'activité du secteur manufacturier chinois a renoué avec la croissance le mois dernier. A Londres, Rio Tinto et Anglo American prennent plus de 4% tandis qu'ArcelorMittal s'adjuge 3,5%.

Le secteur des télécoms profite de la hausse de 3,9% de Vodafone dans l'attente de l'annonce d'un accord sur la cession de ses 45% dans Verizon Wireless, aux Etats-Unis, qui devrait lui rapporter 130 milliards de dollars . Cette opération géante réveille les spéculations d'OPA qui concernent en premier chef Telecom Italia, en tête des hausses de l'EuroFirst 300 avec un gain de 4,88%.

Goldman Sachs a relevé de "prudence" à "neutre" son opinion sur le secteur des télécoms en mettant en avant le regain de spéculations.

Les financières sont également recherchées avec Société générale (+3,8%), ING (+3,1%) et BNP Paribas (+3,1%) qui comptent parmi les plus fortes hausses de l'EuroStoxx 50 aux côtés d'ArcelorMittal.

Les indices PMI confirmant le redressement de l'activité industrielle dans la zone euro n'ont en revanche guère d'influence et aucun élément d'orientation n'est à attendre des marchés américains, fermés lundi pour le Labor Day (fête du travail).   Suite...

 
Les Bourses européennes confirment leur rebond à mi-séance, favorisées par l'annonce d'un retour à la croissance dans le secteur manufacturier chinois en août et par un regain de spéculations sur des fusions et acquisitions dans le secteur des télécommunications. Vers 10h45 GMT, Paris prend 1,63%, tandis que Francfort, Londres et le marché suisse gagnent également autour de 1,6%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau