PSA cessera d'assembler ses C3 à Aulnay dès novembre

vendredi 30 août 2013 12h27
 

PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën va arrêter de manière anticipée, dès le début novembre, l'assemblage de voitures C3 dans son usine d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), a annoncé vendredi une porte-parole du groupe.

"PSA n'aura bientôt plus assez de personnels pour assurer l'assemblage complet des véhicules", a déclaré à Reuters la porte-parole à l'issue d'un comité central d'entreprise. "Mais l'activité industrielle ne s'arrête pas, nous allons continuer sur place à faire des pièces détachées et de rechange, comme des capots ou des portières."

Dans le cadre de l'ajustement de ses capacités en Europe, PSA a annoncé en juillet 2012 la fermeture de son usine d'Aulnay dans le courant de l'année 2014.

Selon la porte-parole, la moitié des 2.800 salariés du site étant désormais reclassés, l'effectif n'est plus suffisant pour y maintenir une chaîne d'assemblage.

Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez

 
L'usine PSA-Peugeot Citroen d'Aulnay-sous-Bois, en région parisienne. Le constructeur automobile va arrêter de manière anticipée, dès le début novembre, l'assemblage de voitures C3 dans cette usine située Seine-Saint-Denis. Mais, selon une porte-parole du groupe, l'activité industrielle ne s'arrête pas pour autant, l'usine devant fermer seulement dans le courant de l'année 2014. /Photo prise le 4 juillet 2013/REUTERS/Benoit Tessier