Les actionnaires familiaux d'Etam lancent une offre à 23 euros

jeudi 29 août 2013 20h55
 

PARIS (Reuters) - Les actionnaires de contrôle d'Etam Développement ont annoncé jeudi deux offres publiques d'achat au prix unitaire de 23 euros sur le capital du groupe de prêt-à-porter.

"Constatant le manque de liquidité de son titre, la société Etam Développement et le concert Milchior-Tarica qui la contrôle ont décidé d'offrir aux actionnaires la possibilité de céder leurs titres sur le marché en lançant une offre de liquidité composée de deux offres publiques successives", a annoncé le groupe dans un communiqué.

Le prix proposé fait apparaître une prime de 28,5% sur le dernier cours de clôture d'Etam, à 17,90 euros.

Laurent Milchior, co-gérant de l'entreprise, a expliqué à Reuters que l'objectif était d'offrir aux actionnaires qui ne peuvent ou ne souhaitent pas attendre que les changements stratégiques en cours portent leurs fruits la possibilité de sortir du capital.

"Je ne veux pas faire supporter le risque à des actionnaires bloqués, faute de liquidité", a-t-il dit, faisant référence aux difficultés du développement en Chine -marché qui pèse pour 50% des ventes de la société- et au nécessaire repositionnement de l'offre et de la distribution des marques.

L'entreprise est aujourd'hui contrôlée à 68% par les familles Milchior et Tarica. La première offre portera sur 17,7% du capital, d'autres actionnaires familiaux ne souhaitant pas apporter leur participation de 14%.

La seconde offre, qui s'inscrit dans le cadre du programme de rachat d'actions d'Etam, portera sur un maximum de 10% du capital.

Le groupe a exclu en revanche de demander un retrait obligatoire de la société compte tenu de la position des autres actionnaires familiaux.

Etam réalise un chiffre d'affaires annuel de 1,2 milliard d'euros, pour un résultat net, part du groupe, limité à 13 millions d'euros et une marge opérationnelle courante de 3,4%.

La capitalisation boursière s'élève à 138 millions d'euros et la dette du groupe à 134 millions.

Gilles Guillaume, édité par Véronique Tison