Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

jeudi 29 août 2013 18h41
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies jeudi à la Bourse de Paris, qui a mis un terme à trois séances consécutives de baisse, des résultats d'entreprises jugés solides et rassurants et la croissance américaine ayant compensé les craintes liées à la perspective, pour l'heure différée, d'une intervention militaire occidentale en Syrie.

L'indice CAC 40 a gagné 0,65% à 3.986,35 points, après avoir abandonné 2,6% au cours des deux séances précédentes sur fond de crise géopolitique :

* CARREFOUR (+5,6% à 24,06 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120 après avoir annoncé une forte progression de ses résultats en France au premier semestre, tandis que ses marges ont reculé à l'international.

* ACCOR a avancé de 3,52% à 28,49 euros, Citigroup ayant relevé son conseil de "vendre" à "neutre" sur la valeur, le broker, qui espère une amélioration des résultats l'an prochain à la faveur du plan d'économies, estimant que le "pire est derrière nous".

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES, qui avaient été lourdement pénalisées ces derniers jours par les inquiétudes entourant la Syrie, ont repris des couleurs sur fond de nette accélération de la croissance américaine au deuxième trimestre.

CAPGEMINI a pris 3,41% à 42,49 euros, LAFARGE 2,61% à 46,735 euros, MICHELIN 2,27% à 73,88 euros et SAINT-GOBAIN 1,96% à 35,16 euros. Hors CAC, PLASTIC OMNIUM s'est octroyé 4,395% à 50,12 euros. L'indice Stoxx du secteur automobile européen s'est adjugé 1,81% et celui de la construction 0,65%.

* Les BANCAIRES européennes (+0,9%) ont également été recherchées dans le sillage des établissements italiens (+2%) après le compromis politique trouvé la veille en Italie sur la réforme de la taxe d'habitation, supprimant du même coup l'une des sources de tension au sein de la coalition gauche-droite au pouvoir dans le pays.

SOCIETE GENERALE a progressé de 1,8% à 33,67 euros, CREDIT AGRICOLE de 1,21% à 7,85 euros et BNP PARIBAS de 0,14% à 48,39 euros.

* Le SECTEUR TELECOMS européen (+3,33%) a fini en tête des hausses sectorielles européennes, soutenu par l'annonce de la reprise des discussions entre Vodafone (+8,16%) et Verizon en vue de céder à ce dernier les 45% que le britannique détient dans leur coentreprise aux Etats-Unis.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS