Les Bourses européennes terminent en net repli

mardi 27 août 2013 19h03
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en net repli mardi, alors que la perspective de frappes aériennes occidentales contre Damas se précise après l'utilisation présumée d'armes chimiques par le régime syrien.

À Paris, le CAC 40 a reculé de 2,42% (-98,40 points) à 3.968,73 points. Le Footsie britannique a cédé 0,79% et le Dax allemand 2,28%. L'indice EuroStoxx 50 a perdu 2,56% et a touché en séance son plus bas d'un mois à 2,756.67 points.

Wall Street évoluait également dans le rouge au moment de la clôture européenne.

"L'ampleur de la crise (syrienne) est difficile à prévoir pour le moment, mais elle sert de prétexte aux investisseurs pour prendre leurs bénéfices", explique David Thebault de chez Global Equities.

Lundi, Washington a nettement durci ses propos et mardi le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel a précisé que l'armée américaine était prête à agir immédiatement, si le président Barack Obama donnait l'ordre d'intervenir contre la Syrie.

En France, le président François Hollande a dit que l'attaque à l'arme chimique intervenue mercredi dernier en Syrie ne pouvait rester sans réponse et que la France était prête à punir ses auteurs.

Dans ce contexte d'incertitude, l'indice européen des valeurs bancaires (-3,01%) a enregistré le deuxième plus fort recul sectoriel - derrière l'indice automobile (-3,51%). Société Générale a cédé 4,65%, Crédit Agricole 4,24%, Banco Santander 3,68% et BNP Paribas 3,53%.

Dans ce climat géopolitique tendu, les devises considérées comme moins risquées sont en forte hausse; le yen gagne ainsi 1,13% face au dollar et 0,99% face à l'euro.

L'euro est en légère hausse face au billet vert, autour de 1,3390 dollar.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES